Agriculture innovante : des acteurs de la formation et de la recherche attendus à Tunis

La Cité des Sciences de Tunis (Tunisie) va accueillir du 21 au 23 juin 2022 un forum sur la formation et la recherche agricole. Premier du genre, ce ‘’Forum Africain de la Formation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Agricoles’’ (FAFESRA) vise la promotion de l’innovation agricole en Afrique. Le projet est porté par la Plateforme africaine de réseautage et d’innovation (ITAUN), l’Agence de la vulgarisation et de la formation agricoles (AVFA) et l’Institution de la recherche et de l’enseignement supérieur agricoles (IRESA). Il est placé sous l’égide du ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.

(Cio mag) – Le “Forum Africain de la Formation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Agricoles” (FAFESRA) se déroulera en mode hybride depuis Tunis. Acteurs de la formation et de la recherche se donnent rendez-vous autour des enjeux d’une agriculture moderne, résiliente et durable en Afrique. Pendant trois jours, la première édition du FAFESRA envisage de lancer les bases d’un cadre qui promeut des formations adéquates et encourage la recherche agricole sur le continent.

Pour les organisateurs, il s’agit d’ « échanger sur le développement des ressources humaines, l’innovation, l’entrepreneuriat et la compétitivité du secteur agricole ». Les panels annoncés porteront entre autres sur : la formation professionnelle agricole et la péréquation entre le savoir autochtone et l’innovation technologique ; l’agriculture africaine à l’ère du digital. Des startups innovantes tunisiennes ou africaines ayant réussi en agriculture partageront leurs expériences. Le forum évoquera aussi les enjeux d’une agriculture intelligente pour l’Afrique.

Ce rendez-vous de Tunis sur l’agriculture africaine sera également, à en croire les promoteurs, l’opportunité de raffermir les échanges entre établissement de formation, d’enseignement supérieur et de la recherche agricole à l’échelle africaine. Ils espèrent ainsi promouvoir le partage d’expérience et des bonnes pratiques entre acteurs. De même, le Forum Africain de la Formation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Agricoles devra encourager l’innovation des jeunes avec l’esprit entrepreneurial et la création de startups.

Promouvoir l’innovation agricole

Le FAFESRA se propose donc d’apporter son appui à l’innovation agricole africaine. Le forum va organiser un concours “FAFESRA-Challenge” pour détecter les talents. « Un jury sélectionné sur l’étrier aura à départager les projets soumis. Des trophées seront remis aux trois premières équipes gagnantes. En outre, ces équipes vont bénéficier d’un coaching à distance pendant trois mois à compter de la proclamation des résultats du concours. Les bailleurs de fonds qui sponsorisent ce forum peuvent alors contribuer au financement des projets bancables et innovants », a appris Cio mag du comité d’organisation.

La démarche consiste à promouvoir les chaines de valeurs, l’appui au développement inclusif et durable à travers la formation et la recherche, l’utilisation accrue des outils numériques et de la réalité virtuelle en agriculture. Les participants au forum pourront mieux faire une prospection des opportunités de coopération entre pays (visites, stages, projets communs, formation des jeunes, formation des formateurs, ingénierie de formation, etc.) ; de quoi renforcer l’expertise africaine pour une agriculture plus moderne et durable, appuyé par les nouvelles technologies.

L’organisation du Forum Africain de la Formation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Agricoles (FAFESRA) viendra soutenir les initiatives africaines initiées pour assurer au continent une autosuffisance alimentaire. En Afrique, près de 33% de la population africaine, soit environ 200 millions d’habitants, sont sous-alimentés, rappellent les organisateurs du forum. Face à cette réalité, il devient impératif de faire plus pour la sécurité alimentaire. Ce qui suppose : « la disponibilité de la nourriture en quantité suffisante ; la stabilité de l’approvisionnement ; l’accessibilité physique et économique des denrées ; et la qualité et sécurité sanitaire des aliments », précisent-ils.

Sur le continent, la tendance est à l’innovation agricole. Face aux péripéties et aléas climatiques, les TIC apportent à l’agriculture africaine des solutions de résilience et d’adaptation. La pandémie de la Covid-19 a donné un coup d’accélérateur à la transformation digitale du secteur agricole. La multiplication sur le continent de startups spécialisées dans les technologies agricoles, la mise en place de nouvelles techniques comme l’utilisation de l’imagerie, les IoT, les robots etc…sont autant d’initiatives qu’il faudra renforcer par la formation et la recherche. Un élan que veut susciter le Forum Africain de la Formation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Agricoles annoncé à Tunis du 21 au 23 juin 2022. Il se tiendra sous le thème : thème « La dynamisation du continuum du savoir et la coopération sud-sud au service de la croissance et le développement inclusif et durable ».

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.