“AgriTech4Morocco” : un challenge d’innovation lancé au Maroc

Plusieurs partenaires ont lancé, jeudi 30 mars au Maroc, ‘’Agritech4Morocco’’, un challenge d’innovation dans le secteur agricole. L’objectif est de soutenir les porteurs d’idées pour le développement de solutions agricoles disruptives pour le pays. L’initiative vient appuyer le programme ‘’Green Génération 2020-2030’’. Elle est portée par le CGIAR – Accelerate for Impact Platform-, la Banque Mondiale et IMPACT Lab.

(Cio mag) – L’ “AgriTech4Morocco Innovation Challenge” se veut un catalyseur pour la mise en œuvre de la vision ‘’Génération Green Maroc 2020-2030 dont le but essentiel est de promouvoir une agriculture durable. Le challenge AgriTech4Morocco recherche donc des solutions innovantes. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mai 2022.

Un challenge en quatre (4) étapes

Dans un premier temps, il s’agit pour les porteurs du projet (le CGIAR – Accelerate for Impact Platform-, la Banque Mondiale et IMPACT Lab) de présélectionner vingt (20) projets ou idées innovantes. Cette première phase sera suivie d’un bootcamp. Les porteurs des vingt projets présélectionnés présenteront leurs solutions aux termes de trois jours de formation et d’encadrement avec des experts. Dix d’entre eux seront retenus pour ensuite intégré un programme d’accélération. En juillet 2022, une journée de démonstration sera organisée afin d’exposer le degré de maturité des projets incubés. Occasion de les mettre en contact avec des éventuels partenaires et d’investisseurs.

Le projet porté par le CGIAR – Accelerate for Impact Platform-, la Banque Mondiale et IMPACT est appuyé par le Digital Development Partnership, administré par le Groupe Banque Mondiale. Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts du Maroc (MAPMDREF) et le Pôle d’Agriculture Digitale (PAD) en sont des partenaires. Ensemble, ils ambitionnent de faire émerger des initiatives pouvant améliorer sensiblement l’agriculture marocaine.

« L’AgriTech4Morocco Innovation Challenge cible des solutions agro-technologiques révolutionnaires. Elles doivent pouvoir améliorer l’efficacité, l’équité et la durabilité environnementale du secteur agro-alimentaire marocain tout en s’alignant sur la Stratégie Génération Green. Les innovations proposées (services, technologies, méthodologies ou usage) doivent démontrer une preuve de concept ou un produit minimum viable et être applicables à l’espace agro-tech marocain », soulignent les porteurs du projet.

Une alliance publique-privée

Pour le Maroc, il s’agit d’un partenariat public-privé pour booster l’écosystème de l’innovation agricole. Le pays veut répondre aux besoins les plus pressants du secteur, en plaçant l’humain au cœur de sa stratégie. Le programme “Stratégie Génération Green 2020-2030” lancé en juillet 2020 se veut l’illustration de cette vision. « L’organisation de l’AgriTech4Morocco Innovation Challenge démontre l’engagement de la Banque Mondiale à accompagner la déclinaison des axes de la nouvelle stratégie Génération Verte 2020-2030, et en particulier l’objectif de créer une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en milieu rural et de fournir des e-services numériques pour 2 millions d’agriculteurs connectés d’ici 2030 », a déclaré Majid Lahlou de la Direction des Systèmes d’Information du MAPMDREF.

Selon la Banque Mondiale, « les opportunités offertes par les technologies digitales permettent aux systèmes agroalimentaires de moderniser l’ensemble des chaînes de valeur. Pour la Banque Mondiale, ce défi est une activité clé complémentaire au programme global d’appui au secteur agricole, en particulier aux deux prêt-programmes pour les résultats mis en œuvre avec le MAPMDREF », a expliqué déclare Rémi Trier, Spécialiste sénior en Agriculture de l’institution.

« De nos jours, il existe une classe émergente de jeunes entrepreneurs enthousiastes qui recadrent le secteur avec des solutions futuristes, hautement technologiques et sophistiquées que nous visons à repérer et à soutenir par le biais scientifique, financier et d’accès au marché », a soutenu Gianpiero Menza, Responsable Partenariat et Financements innovants au CGIAR..

Cette coopération entre acteurs publics, privés et internationaux va permettre au Maroc de « créer une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en milieu rural et de fournir des e-services numériques pour 2 millions d’agriculteurs connectés d’ici 2030 », s’est félicité Majid Lahlou de la Direction des Systèmes d’Information du MAPMDREF au lancement du challenge.

Les candidatures sont donc ouvertes en ligne jusqu’au 1er mai, 21h59 Temps universel.  

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.