Maroc : lancement de « Morroco Tech », la marque nationale de promotion du secteur digital

Le Maroc a lancé, vendredi 14 janvier, l’initiative « Morocco Tech », la marque nationale de promotion du secteur digital marocain. Le lancement de cette initiative a été fait par Ghita Mezzour, ministre déléguée de la Transition numérique et de la Réforme administrative.

(Cio Mag) – l’initiative « Morocco Tech » a pour ambition de positionner le Maroc comme destination numérique de choix à l’international et de créer une dynamique globale qui profitera à l’ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique. Cette marque est issue du partenariat « public-privé ». Elle est portée par le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, en étroite collaboration avec la Fédération des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI), en partenariat avec l’AMDIE, l’ADD, la CGEM, l’AUSIM et le Technopark.

Au cours du lancement de cette initiative, Ghita Mezzour, ministre déléguée de la Transition numérique et de la Réforme administrative a mis l’accent sur la détermination du Maroc dans le domaine du digital en Afrique. « Le Maroc dispose en effet d’un des viviers de talents les plus attractifs de la région et une des meilleures infrastructures du continent. Le Royaume peut également reposer sur un nombre important d’entreprises innovantes qui accompagnent des clients au Maroc et dans le monde, notamment dans le domaine de l’offshoring. Il démontre ainsi sa capacité à développer un écosystème digital compétitif à l’international, grâce à ses offres adaptées et à son accompagnement sur-mesure des investisseurs, permettant d’attirer plusieurs entreprises technologiques prestigieuses à s’établir et investir au Maroc », a-t-elle souligné.

L’accompagnent du secteur privé

A travers la marque « Morocco Tech », les entreprises privées au Maroc s’engagent à accompagner le rayonnement et l’attractivité numérique de ce pays. « La marque Morocco Tech sera aussi bien portée par le secteur public que par les acteurs privés dans le cadre d’une gouvernance efficace et orientée résultats. La CGEM est parfaitement consciente du rôle d’une transformation technologique réussie pour renforcer la compétitivité et l’attractivité de notre économie à l’international, mais aussi pour accélérer la création d’emplois et de valeur ajoutée, en adéquation avec le nouveau modèle de développement », a déclaré Chakib ALJ, président de la CGEM, organisation regroupant les entreprises privées au Maroc.

La cérémonie du lancement de cette initiative a été marquée par les échanges entre les acteurs œuvrant dans les TIC autour des sujets axés sur la gouvernance et le développement du numérique au Maroc.

Enock Bulonza

Journaliste correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.