Orange Business Live 7ème édition : les cinq grandes tendances Tech qui vont façonner votre entreprise en 2022 

« Quelles sont les cinq grandes tendances Tech qui façonneront votre entreprise en 2022 ? », ce thème a été au centre de la 7e édition d’”Orange Business Live”, le rendez-vous phygital d’Orange business Côte d’Ivoire.

(Cio Mag) – La septième édition d’Orange Business Live tenue le 9 mars a été l’occasion de découvrir les cinq grandes tendances Tech qui vont accélérer la transformation digitale des entreprises au cours de cette année. Il s’agit du cloud, de la data, de l’Intelligence artificielle (IA), de la 5G et de la cybersecurité. Lors de son intervention ouvrant la saison 2022 de cette plateforme phygitale, Didier Kla, directeur Orange Business et Broadband chez Orange Côte d’Ivoire, a précisé que « nous sommes dans un environnement où le secteur de la technologie impacte les entreprises ». Dans ce contexte, a-t-il poursuivi, les données représentent « l’or noir » au cœur de « la transformation digitale des entreprises ».

Cloud, IA et Business case

En effet, l’avènement du cloud et de l’IA marque la 4e révolution industrielle des entreprises. Au fil des années, les deux tendances se sont imposées comme « facteurs de transformation digitale » du Public et du Privé, ainsi que l’a rappelé Hicham Iraqi Houssaini, directeur général de SAP Afrique Francophone. Selon lui, ces tendances Tech constituent « une aubaine pour les pays africains ». Dès lors que le cloud et l’IA jouent un rôle de première ligne dans l’amélioration des « business cases », tout en prévoyant le cadre nécessaire, celles-ci pourront progresser en termes d’efficacité et de productivité aussi bien dans le secteur de l’automobile, les usines, la santé que dans les industries.

Au plus près des problématiques du secteur privé, le directeur Orange Business et Broadband défend la même position que le directeur général de SAP Afrique Francophone. Didier Kla annonce par ailleurs que « plus de la moitié des investissements des entreprises sera axée sur cette tendance ». Une orientation d’autant plus réaliste que les prévisions indiquent un investissement dans le cloud en hausse dans les entreprises, de 31 % à 51 % d’ici 2025. Sur la question de la valeur ajoutée de l’IA, les intervenants ont noté qu’elle représente également un compagnon indispensable au quotidien de l’humain.

Souveraineté numérique

Si le cloud et l’IA figurent parmi les technologies qui vont changer le monde professionnel au cours de cette année, elles soulèvent tout de même des inquiétudes quant à la conservation et la protection des données. Aussi, les panélistes de cette session d’Orange Business Live ont plaidé pour la mise en place d’infrastructures pour le stockage des données en Afrique. En outre, ils ont encouragé les Etats africains à s’engager résolument dans la création de cloud souverains. 

Pour sa part, Chakib Achour, directeur marketing et stratégie, ambassadeur Huawei ICT chez Huawei Maroc a insisté sur les prérequis qui gouvernent la construction d’un datacenter. « Notre vision est de construire un monde intelligent entièrement connecté. La connectivité est au cœur de la construction du datacenter », a-t-il dit, avant de saluer les investissements du Sénégal et du Cameroun dans la construction de centres de données.

Entreprises et cybersécurité

Orange Business Live 7ème édition a également jeté un éclairage sur les enjeux autour de la cybersécurité. Les panélistes ont orienté leurs réflexions sur la façon dont les entreprises peuvent éviter l’impact de la cybersécurité. Face à cette interrogation, Didier Kla a marqué une différence entre trois formes de cyber menaces, à savoir les cyberattaques, les cyberterrorismes et les cybercriminalités, tout en précisant que derrière ces cyber menaces se cachent des enjeux économiques et politiques.

Devant la complexité de la situation, il est nécessaire selon lui de mener une lutte collégiale impliquant la coopération internationale entre les Etats. Le directeur Orange Business et Broadband a également souligné la nécessité de sensibiliser les utilisateurs finaux sur la culture de la protection des données. Laquelle sensibilisation devra être portée par le top management des entreprises. De son coté, Hicham Iraqi Houssaini a fait savoir que le cloud représente aussi une réponse aux problèmes de cybersécurité pour les entreprises qui ne disposent pas d’assez de moyens.

5G et engagement durable

Concernant la 5G, les conférenciers ont été unanimes sur le fait que cette tendance technologique pourrait être une solution aux problèmes fondamentaux du continent africain, tels que la connectivité de masse et à haut débit, la téléconsultation, le transport, l’éducation et l’agriculture. Sur la question de l’engagement durable, le directeur général de SAP Afrique Francophone a appelé les entreprises à renforcer leur responsabilité sociétale et environnementale. A ce titre, les entreprises devraient disposer de tableaux de bord permettant une vue d’ensemble en temps réel sur leurs émissions de CO2 et une comparaison avec les objectifs assignés pour l’amélioration des indicateurs.

Chakib Achour est revenu sur les bonnes pratiques en matière de gestion des données pour éviter d’impacter négativement l’environnement. Il a illustré son propos en se servant de l’exemple de Huawei qui a mis en place des méthodologies de lutte contre la déforestation. Quant à lui, Didier Kla a évoqué l’engagement d’Orange dans la protection de l’environnement.

« Nous sommes engagé à atteindre la neutralité carbone en 2040, avec un point d’étape en 2025 de réduire à 30% notre consommation d’énergies faucilles », a-t-il révélé.

Notons que ce rendez-vous d’échange bimestriel d’Orange business Côte d’Ivoire a servi également de cadre de partage d’expériences.

La vidéo YouTube pour accéder au replay de cette conférence

Enock Bulonza

Journaliste correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.