Afrique Centrale : la 5ème phase du Backbone CAB5 lancé à Kinshasa

0
1304

cable_sousmarin

 

(Cio Mag) –  Les travaux de la 5ème phase du projet Central africain Backbone, CAB5, a été lancé à Kinshasa, hier jeudi 19 mars 2015, à Béatrice hôtel dans la commune de la Gombe, rapporte le journal La Prospérité. Qui ajoute que ce projet évalué à hauteur de 92,1 millions de dollars américains et financé par la Banque mondiale au profit de la sous-région Afrique Centrale, va s’étaler sur 5 ans. Il vise une connectivité haut débit entre les capitales et les villes secondaires de l’Afrique centrale. A savoir : l’Angola, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la Guinée Equatoriale, le Gabon, Sao Tome et principe, le Soudan et le Burundi.

Très attendu par l’ensemble des Etats de cette zone, notamment le lancement de la construction du Backbone CAB5 s’est fait en présence des autorités de la République démocratique du Congo (RDC), notamment le Vice-premier ministre, ministre des PTNTIC, Thomas Luhaka, qui avait à ses côtés la ministre du Portefeuille, Louis Munga, ainsi que les directeurs des opérations de la Banque mondiale.

Selon La Prospérité, le vice-premier ministre Thomas Luhaka a indiqué que le projet CAB5 comporte aussi certaines exigences qui se traduisent en RDC par une réforme juridique de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARTPC). Pour sa part, la ministre du Portefeuille Louis Munga a fait observer que ce projet vient en complément aux projets technologiques du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, qui s’est fixé comme objectif de mener la RDC vers son émergence à l’horizon 2030.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here