Afrique-Moyen Orient : Orange va lancer la 4G dans 7 pays, cette année

Stéphane Richard, PDG d'Orange présentant "Essentiels 2020", à Paris, le 17 mars. Photo AFP.
Stéphane Richard, PDG d’Orange présentant « Essentiels 2020 », à Paris, le 17 mars. Photo AFP.

 

(Cio Mag) – Selon le nouveau plan quinquennal, «Essentiels 2020», qui a été présenté dans la matinée d’hier mardi 17 mars, à Paris, par le PDG du groupe Orange, Stéphane Richard, l’opérateur français continuera à investir fortement en Afrique et au Moyen-Orient (AMEA), «dans la couverture des territoires avec un effort particulier dans la poursuite du déploiement des réseaux haut débit».

Pour la zone AMEA, le plan «Essentiels 2020» annonce également que «la 4G sera lancée dans 7 pays cette année et généralisée dans la majorité des pays de la zone d’ici à 2018. En parallèle, le Groupe continuera à proposer des smartphones accessibles et personnalisés avec l’univers Orange».

 

Dans la continuité de «Conquêtes 2015»

«Essentiels 2020» va nécessiter un investissement de 15 milliards d’euros. Il prend la suite du plan «Conquêtes 2015», lancé en 2010, et définit les grandes lignes du nouveau plan stratégique d’Orange à l’horizon 2020. C’est-à-dire, accélérer sur le très haut débit, se développer dans l’Internet des objets et les services financiers, revoir son management et améliorer ses services clients.

Fort de cette stratégie, l’opérateur entend tirer profit à l’avenir d’«un monde bouleversé par la révolution digitale» et amorcer son retour à la profitabilité. Ainsi, au niveau monde, Orange prévoit en 2018 un chiffre d’affaires supérieur à celui de 2014 et un retour aux bénéfices.

Pour ce faire, le groupe entend s’appuyer sur 5 leviers de croissance : la poursuite du développement de l’infrastructure réseau; l’amélioration de la relation client et l’élargissement de ses services de distribution (avec l’ouverture de nouvelles boutiques) ; la réorganisation de son management interne, notamment en développant de nouvelles compétences (dont la data science) ; la poursuite du développement de son activité entreprise Orange Business Services (OBS) en accompagnant les clients vers les nouveaux services numériques ; et la diversification des revenus avec l’Internet des objets et les services financiers. L’objectif est de générer 1 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur ces deux activités à l’horizon 2020.

 

Anselme Akéko

Source : Orange.com

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE