Agriculture de précision : à Lomé, une dizaine de jeunes en formation

L’agriculture de précision est au cœur d’une formation débutée ce 13 octobre au siège d’E-Agribusiness & SKY IT à Lomé. Une dizaine de jeunes boursiers sont formés, entre autres, sur le pilotage de drone pour l’imagerie agricole.

(Cio Mag) – C’est l’entreprise E-Agribusiness & SKY IT qui assure la formation de ces jeunes porteurs de projets en Agritech. Elle a mis à leur disposition des bourses complètes avec l’appui de l’IYF, International Youth Fellowship pour une formation intensive de deux mois. « Ils seront formés à l’agriculture de précision, à l’utilisation des drones dans le secteur agricole », a expliqué Docteur Etchri Edeh Dona, Directeur général de E-Agribusiness & SKY IT.

A la fin des soixante jours de formation, ces jeunes bénéficieront d’une certification chinoise reconnue au plan international. De quoi attester leur capacité à conduire des projets agricoles ou à piloter des drones dans le cadre d’une agriculture de précision. « Le secteur agricole reste le premier secteur pourvoyeur d’emplois sauf que ce secteur est vraiment sous-exploité ; parce qu’il y a encore beaucoup d’opportunités dans ce secteur qui restent à saisir et qui ne trouvent pas d’entrepreneurs capables d’adresser les problèmes pendant que les jeunes continuent par baigner dans le chômage en criant qu’il n’y a pas de travail », argumente le Directeur général d’E-Agribusiness & SKY IT.

Changer la vision des jeunes sur l’agriculture

Malgré la forte potentialité dans le secteur agricole, les jeunes sont loin de s’y intéresser en masse. C’est donc pour changer ce paradigme que Docteur Etchri Edeh Dona et ses équipes s’évertuent à former des jeunes en agritech. « Notre objectif en proposant des formations agritech aux jeunes, c’est de rendre l’agriculture plus attractive à leur yeux », explique le Directeur général de E-Agribusiness & SKY IT. Car, poursuit-il, « l’image que les jeunes ont de l’agriculture n’est pas la bonne ». Et pour cause, l’agriculture est restée dans la conscience collective comme un secteur qui ne nourrit pas son homme, pénible et moins valorisant. Or, désormais les nouvelles technologies de l’information et de la communication permettent de rendre l’agriculture moins pénible et plus rentable.

Et les exemples ne manquent pas. En un temps record, un drone permet aujourd’hui de compter des centaines de milliers de plants sur des hectares, de détecter des maladies ou encore de pulvériser des hectares, fait observer Etchri Edeh Dona. Dès lors, le travail agricole est moins pénible de nos jours grâce aux innovations technologiques. Les technologies d’irrigation automatique, les robots pour semer ou récolter, l’intelligence artificielle pour planifier les activités agricoles sont autant de preuves de l’évolution de l’agriculture qui la rendent plus attractive.

La formation des jeunes dans l’agritech est donc une sorte de graines que sème E-Agribusiness & SKY IT. La vision est de susciter de plus en plus de jeunes agritech preneurs ou de doter le secteur agricole de mains d’œuvre TIC qualifiées capables de rendre le travail moins pénible aux agriculteurs, explique Docteur Etchri Edeh Dona. Il insiste sur l’enjeu : « pour les jeunes, s’intéresser au secteur agricole leur permet de résoudre le problème crucial de chômage ».

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts