Agritech : des signaux au vert pour l’Afrique

agritech

Le secteur des technologies agricole devrait connaître une croissance les dix prochaines années. Une conclusion issue des travaux de recherche réalisés par Microsoft et dont les données ont été compilées par Africa Practice. D’ici 2030, les solutions agro-technologiques pourraient apporter 1 billion de dollars US en valeur au continent africain.

(Cio mag) – 1000 milliards de dollars d’ici 2030 ! C’est ce que pourrait représenter en valeur l’apport de l’agritech pour l’Afrique, selon un rapport de Microsoft compilé par Africa Practice. De ce rapport, il est noté une prévision de la croissance exponentielle des technologies agricoles en Afrique. Ainsi, le continent est pressenti pour devenir « le centre mondial des solutions agrotechnologiques ».

Pour l’heure, les signaux sont au vert. Sur le continent, les solutions développées dans le domaine agricole continuent de fleurir, en s’adaptant aux besoins précis du secteur. De la ferme à l’assiège, de plus en plus de startups se positionnent sur la chaîne de valeur agricole. Agriculture de précision, solutions de transformation, des applications qui connectent les agriculteurs aux consommateurs, tout se met en place pour optimiser les retombées de l’agriculture sur un continent où l’agriculture représente encore près de la moitié du PIB de plusieurs pays.

Avec plus de 33 millions de petits exploitants agricoles, Microsoft estime que le secteur agrotechnologique a connu 44% d’augmentation entre 2016 et 2019. Les projections de Microsoft annoncent une multiplication par trois de la production agricole sur le continent d’ici 2030. L’analyse est basée, entre autres, sur l’augmentation des investissements pour une meilleure accessibilité des intrants, de meilleurs moyens de stockage, d’irrigation etc…

A travers l’initiative Microsoft4Africa, Microsoft souhaite mettre son réseau de partenaires au service de la transformation numérique de l’agriculture en Afrique. Le géant du numérique veut faire en sorte que « chaque communauté agricole dispose d’outils IA, IoT, d’informatique de pointe dont le but est d’améliorer la productivité et la durabilité dans l’ensemble du secteur », a expliqué Microsoft dans un communiqué.

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts