Algérie : Huawei étudie la possibilité de construire une usine de montage de smartphones

0
962

Samedi dernier, lors de l’inauguration de son nouveau siège à Alger, le chinois Huawei a annoncé sur une chaine de télévision locale qu’il envisage de construire une grande usine de montage de smartphones en Algérie durant l’année 2018.

(CIO Mag) – Gao Jie, directeur général de Huawei-Algérie, a déclaré que « Huawei est en train d’étudier la possibilité de construire une grande usine de montage de Smartphones en Algérie au cours de l’année 2018 ». Il a expliqué que des discussions avec des partenaires industriels algériens « avancent très bien pour la concrétisation du mégaprojet ». A l’en croire, Huawei accorde énormément d’importance à sa clientèle et la qualité de ses produits. « Nous sommes en train d’étudier toutes les possibilités pour mettre sur pied un site industriel au standard de la marque », a-t-il dit, avant d’ajouter : « Huawei ne veut pas faire d’erreur et proposer des produits de qualité inférieure. »

Lire aussi » Wiko ouvrira bientôt une usine de montage en Algérie

Le même responsable explique que le marché algérien est très important pour le constructeur qui le considère comme l’un des leaders africains des TIC. « D’ici cinq ans, a poursuivi Gao Jie, l’Algérie deviendra le Hub de l’Afrique en matière de développement des TIC à travers le projet FTTx, le projet ANPT et celui de la formation des TIC. » Pour Alexandre Tian, directeur des relations publiques chez Huawei-Algérie, ce pays possède le rythme de croissance le plus rapide dans le domaine des TIC au monde au cours des trois dernières années.

66 millions de dollars déjà investis

Huawei est présent en Algérie depuis une dizaine d’années, il est en partenariat avec plusieurs institutions et entreprises publiques, pour le déploiement de réseaux d’infrastructure. Huawei coopère aussi avec les opérateurs locaux tels que Mobilis, Algérie Télécom et Djezzy. Outre la fourniture de solutions et de services, la société a formé plus de 2.000 jeunes algériens, en 2017, dans différents domaines en relation avec les TIC. Aujourd’hui, Huawei compte 524 employés, dont plus de 400 Algériens et 3.000 autres indirects.

Lire aussi » Samsung Algérie : 2,5 millions de smartphones fabriqués à partir de 2019

Il s’est lancé également dans un programme de formation des formateurs en collaboration avec l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT). Huawei vient de finir le déploiement d’un conteneur de centre de données et le laboratoire LTE et MSAN. Plus de 2.000 ingénieurs et techniciens algériens ont été formés en 2017 et 66 millions de dollars ont été investis dans plusieurs projets.

Youcef MAALLEMI, Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here