La Chine inaugure une usine de fibre optique en Egypte

0
919

Ouverte par l’égyptien HitekNofal Solutions et le chinois Hengtong Group, cette nouvelle usine de fibre optique a nécessité un investissement de 30 millions de dollars et exportera vers les marchés africains à partir de la mi-2019.

(CIO Mag) – Selon le communiqué des services télécoms égyptiens, la première usine de fibre optique a été inaugurée la semaine dernière dans la ville industrielle de Badr, au nord-est du pays par les autorités égyptiennes, dans le but de mettre un  terme aux frais de transport et de dédouanement alourdissant les factures lors des importations des équipements des entreprises télécoms en Egypte.

Ce projet est conduit par un financement mixte, provenant de l’égyptien HitekNofal Solutions et du chinois Hengtong Group, à hauteur de 30 millions de dollars. « Nous voulons faire de l’Egypte l’un des principaux centres de production », a déclaré Qian Jianlin, président exécutif de Hengtong lors de l’inauguration. Il a ajouté ce projet vise à « étendre nos exportations sur le marché africain, qui enregistre la plus rapide expansion au monde dans le domaine de la fibre optique ».

8.000 km de câbles optiques par an

Cette nouvelle usine sera gérée par HitekNofal Hengtong Optix, la première compagnie à capitaux mixtes égypto-chinoise spécialisée dans la production de câbles et accessoires liés à la fibre optique. Randa Tawfiq, le manager marketing de HitelNofal a indiqué que l’usine pourra répondre au besoin en fibre optique du marché local dès 2018. D’après lui, l’usine, peut d’ores et déjà produire 8.000 km de câbles optiques par an, une capacité de production qui devrait doubler d’ici l’année prochaine. Ainsi, cette usine entièrement automatisée couvrant 33 000 mètres carrés, pourra à partir de là, aller conquérir les marchés africains à partir de la mi-2019.

Le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’Information, Yasser al-Qady, a exprimé sa joie  quant au nouveau joyau qui se révèle très stratégique pour le pays alors qu’il amorce sa transition pour devenir une société numérique. Selon lui, l’usine de HitekNofal Hengtong Optix fera non seulement de l’Egypte un exportateur de fibre optique, mais permettra aussi de proposer des technologies et des services de télécommunications en Afrique et au Moyen-Orient. Avec la fibre optique désormais achetée localement, voilà les opérateurs exemptés du paiement des frais de transport internationaux et de dédouanement qui gonflaient les factures d’acquisition d’équipement.

Youcef MAALLEMI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here