ANSUT BlogCamp : combien l’usage des TIC peut changer une vie

0
1687
Cordonnier de luxe, Engélo Boté partage son expérience avec les participants, sur la scène de l'ANSUT BlogCamp 2ème étape, à Dimbokro.

(CIO Mag) – Il est parti d’une dette de 14.000 FCfa à un chiffre d’affaires de 70 millions de FCfa et revendique aujourd’hui plusieurs employés. Depuis Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire, combien de clients Engélo Boté aurait vu passer devant sa cordonnerie de luxe ? Par le biais des réseaux sociaux, et de Facebook en particulier, il en a touché des milliers de par le monde. Au point de se fixer un objectif de 300 millions de FCfa de chiffre d’affaires.

De toute évidence, la vente de chaussures via Internet a changé la vie d’Engélo Boté. L’impact des TIC sur son activité professionnelle est emblématique des bienfaits du numérique sur l’ensemble de la population, et démontre à souhait, combien celle-ci peut en tirer profit, en termes de développement économique et social.

C’est tout le sens de la caravane ANSUT BlogCamp dont la 2ème étape, lancée le 17 mai 2018 par l’Agence nationale du service universel des télécommunications/TIC en collaboration avec l’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI), s’est achevée le 4 juin à l’Institut Famah de Dimbokro. Par une cérémonie de clôture en présence d’Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’ANSUT, Bilé Diéméléou, maire de Dimbokro, par ailleurs directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), de la chefferie locale et de l’autorité préfectorale.

A gauche, Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’ANSUT, en compagnie de Bilé Diéméléou, maire de Dimbokro, par ailleurs directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI).

Se réaliser à travers les outils TIC

ANSUT BlogCamp 2 a sillonné six villes de la Côte d’Ivoire (Jacqueville, Korhogo, Bouna, Bondoukou, Gagnoa et Dimbokro), parcouru 2480 Km et formé plus de 2000 personnes sur la création de contenus locaux, de blogs, les opportunités offertes par Internet, etc. Au total, près de 3 millions de personnes (élèves, étudiants, travailleurs du privé et du public, artisans) ont été exposées à cette campagne axée sur le thème « Les TIC pour l’autonomisation de nos communautés ».

Désireux de profiter des avantages des TIC, des jeunes se sont découvert des talents. C’est le cas par exemple de Yéo ; étudiant à Daloa, il a créé un blog sur lequel sont déjà publiés une centaine d’articles.

Pour le Dg de l’ANSUT, cela dénote « de la volonté de la population à ne pas rater la révolution informatique ». Aussi M. Euloge Soro-Kipeya reste convaincu qu’à l’issue de cette caravane, « plusieurs jeunes se découvriront des compétences pour s’offrir un bel avenir ; cela est possible pour toutes les populations qui pourront créer des applications, des sites qui feront la fierté de notre pays et leur permettront de se réaliser à travers les outils TIC ».

A Dimbokro, les jeunes sont venus nombreux à l’Institut Famah de Dimbokro pour découvrir les opportunités offertes par les TIC.

Ecole du blog et d’initiation à l’usage des TIC

Dans cette perspective, l’école du blog et d’initiation à l’usage des TIC pour la production de contenus locaux permettra d’apprendre aux populations en général, et aux jeunes en particulier, à ne plus utiliser le numérique comme un simple instrument de communication mais comme un moyen d’intensification de la production de biens et d’ouverture des marchés nationaux au commerce international.

C’est sur ce signe d’espoir que s’est clôturé l’ANSUT BlogCamp 2, inscrite dans le programme de l’Agence visant à vulgariser la consommation des services informatiques. Ce projet vise, en outre, à promouvoir auprès des populations, tous les services numériques déployés principalement par l’ANSUT et ceux déployés par d’autres entités de l’Etat qui contribueront grandement à améliorer leur qualité de vie et à les rendre plus productifs et plus efficaces dans leurs différentes activités professionnelle ou sociale.

Infrastructures, e-services, accessibilité

La stratégie d’intervention de l’Agence s’articule autour de trois axes principaux :

  • la construction ou le déploiement d’infrastructures de télécommunication telles que le Réseau national haut débit à base de fibres optiques ; déployé à fin janvier 2018 à environ 5000 Km sur 7000, ce réseau est essentiellement construit pour relier des agglomérations et sera l’un des plus vastes et des plus longs jamais construit en Afrique subsaharienne en un laps de temps aussi court; soit 5 ans ;
  • Le déploiement de services TIC dans le cadre du projet de Gouvernance électronique ayant permis de déployer un intranet pour l’Administration publique, mettre en place des adresses électroniques professionnelles pour certaines catégories d’agents de l’Etat ainsi qu’un portail donnant accès à une centaine de démarches administratives ;
  • Une accessibilité effective et une appropriation efficace des e-services par les populations et les entreprises présentes sur le sol ivoirien. L’importation d’équipements informatiques avec des droits réduits à 6,5% et une vente exonérée totalement de TVA sont aussi inscrites dans cet axe.

C’est également dans ce cadre que l’ANSUT déroule le projet « 1 citoyen, 1 ordinateur, 1 connexion internet », le projet des cyber centres communautaires et la caravane ANSUT BlogCamp qui a permis, à ce jour, de former plus de 3000 personnes sur le chantier de la vulgarisation des TIC. Fort du succès de la 1ère et de 2ème étape, le directeur général de l’ANSUT, Euloge Soro-Kipeya, annonce une 3ème caravane qui ciblera les plus jeunes.

Interrogé sur la sécurisation du cyber espace national, le directeur général de l’ARTCI, Bilé Diéméléou, a rassuré les populations des efforts continus qui permettent aujourd’hui d’utiliser les TIC dans un environnement de confiance. La Côte d’Ivoire n’est plus l’eldorado de la cybercriminalité mais un Etat où chacun peut prospérer à travers le numérique.

Anselme AKEKO  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here