Après Johannesburg, Nairobi, Kigali et Lagos : Visa s’installe à Abidjan

0
405
L'ouverture du bureau régional de Visa à Abidjan ouvre la voie à l’introduction de nouvelles technologies telles que mVisa, une solution de paiement mobile basée sur les codes QR.

(CIO Mag) – Le cap a été fixé depuis février 2016. Lors d’une mission qu’il avait effectuée en Côte d’Ivoire, Tarek Elhousseyni, Directeur général pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre, avait annoncé aux autorités ivoiriennes, l’ambition de la société de paiement électronique d’ouvrir un bureau à Abidjan, afin d’accélérer la numérisation du commerce en Afrique de l’Ouest et du Centre. C’est chose faite depuis mardi 9 mai 2017. Ainsi, après Johannesburg, Nairobi, Kigali et Lagos, Abidjan abrite le 5e bureau régional de Visa International en Afrique subsaharienne.

Dans un communiqué, Visa international précise que l’ouverture d’un bureau sur les bords de la Lagune Ebrié permettra à une large couche de la population ivoirienne d’accéder aux moyens actuels de paiement électronique. Mieux, cela ouvrira la voie « à l’introduction de nouvelles technologies telles que mVisa, une solution de paiement mobile basée sur les codes QR conçue pour accélérer les paiements électroniques dans les marchés émergents ».

Depuis Abidjan, Visa international veut surtout favoriser le maillage du territoire national par un réseau de GAB (Guichet automatique bancaire) et de Terminaux de Paiements électroniques (TPE), mais également travailler avec les banques ivoiriennes à développer ce réseau au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Plus qu’une satisfaction, l’implantation de Visa International en Côte d’Ivoire représente pour les autorités une opportunité de modernisation de l’économie en vue de l’inclusion financière. La Ministre du plan et du développement, Nialé Kaba Nialé, et le Ministre des finances et de l’économie, Adama Koné, n’ont pas manqué de le signifier à Ismahill Diaby, Directeur local de Visa pour la région Afrique de l’Ouest.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here