Au Bénin, des startups reçoivent du financement pour leur développement

Amos Avocè, CEO de BFT reçoit son chèque des mains de la Ministre du numérique et de la digitalisation

Une dizaine de startups béninoises, lauréates du financement Oumandéra, ont reçu ce vendredi 14 mai, leurs chèques à Cotonou. Elles font partie de la première promotion de l’année 2020-2021, au titre du Fonds d’appui à l’entrepreneuriat numérique (FAEN).

(Cio mag) – E-santé, e-commerce, fintech, agro-business… Au total, onze startups béninoises ont reçu des chèques d’une valeur de 10 millions à plus de 29 millions de francs Cfa, en fonction de la pertinence de leurs besoins de développement. Cette subvention du Ministère du numérique et de la digitalisation s’inscrit dans le financement Oumandéra évalué entre 5 millions et 50 millions de francs Cfa par bénéficiaire. Il est logé dans le Fonds d’appui à l’entrepreneuriat numérique pour aider les startups à démarrer une nouvelle phase du développement de leurs activités.

« Le FAEN et un projet pensé depuis 2018 suite au plaidoyer de la Ministre du numérique et de la digitalisation. Elle voulait spécifiquement adresser les problématiques des entreprises évoluant dans le secteur du numérique. En effet, ces entreprises n’ont pas souvent l’opportunité d’avoir des prêts auprès des banques ou des appuis financiers », rappelle Jessica Gaba, Coordonnatrice du Fonds. A partir d’octobre 2020, un appel à candidature a été lancé et a permis d’enregistrer 114 dossiers. 3 mois durant, les startups ont passé les phases de présélection, d’évaluation écrite des dossiers et de pitchs devant une commission d’évaluation. Résultat ? Seulement onze d’entre elles ont pu passer les filtres.

Externaliser les startups béninoises

Amos Avocè, CEO de Benin Fintech Group (BFT) et représentant des bénéficiaires est ému. « Au-delà de l’apport financier, cette subvention s’apparente à une décoration pour nous permettre d’avancer sur le bon chemin. Pour la plupart, nous sommes en train de nous développer dans la sous-région. Et nous accompagner, c’est faire de nous des ambassadeurs du Bénin à l’international. » A l’instar de BFT, GoMedical, FedaPay, Gounou, Jinukun, Ylomi, Tic Agro Business, Ola Medical Services, Africa Puzzle, Medom Benin et Tech it all engeneering ont reçu leurs chèques. Mais elles devront participer à une phase d’accélération de 6 mois avant d’entrer en possession des fonds.

Pour sa part, la Ministre du numérique et de la digitalisation, Aurelie Adam Soulé Zoumarou, a félicité les lauréats : « cette récompense est une parmi tant d’autres. Le mérite vous revient. Nous sommes en train de célébrer votre persévérance et votre capacité à vous battre tous les jours pour donner la preuve que vous êtes des personnes en qui nous pouvons investir. L’Etat veut vous aider, et à travers ce financement, aider vos entreprises qui sont déjà à un stade, à aller encore plus loin, s’externaliser et conquérir d’autres marchés. »

Hormis le financement, le FAEN s’intéresse aussi à la formation en mettant à la disposition des entreprises, des ressources humaines qualifiées. Le fonds mise par ailleurs sur la visibilité afin de permettre aux startups de voyager, de faire des parcours d’immersion, et d’entrer en relation avec d’autres écosystèmes d’incubation et d’accélération.

Michaël Tchokpodo, Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here