Au Bénin, une plateforme des innovations pour favoriser le développement de l’écosystème

La plateforme « Innovations au Bénin » a été lancée pour répertorier les acteurs de l’écosystème et favoriser des interactions entre eux.

(CIO Mag) – Les innovations définissent le mieux notre époque. Elles sont transversales et constituent à la fois un levier de croissance et un facteur de différenciation des initiatives, entreprises et organisations. « L’une des missions de Sèmè City est de promouvoir l’innovation, mais qu’est-ce qu’une innovation ? », s’interroge Claude Borna, directrice générale de Sèmè City. « Ce concept est difficile à expliquer quelle que soit la langue, et c’est d’autant plus vrai pour nos langues locales. C’est pour cela qu’il est plus simple de montrer des exemples concrets, qui permettent  de mieux comprendre et cerner les implications d’une innovation et de la rendre accessible à tous. »

Construit par le gouvernement béninois, Sèmè City se veut le lieu unique pour impulser l’innovation made in Africa. Et à ce titre, il rassemble les jeunes talents dans un environnement d’émulation et propose des formations sur les métiers d’avenir. En outre, l’Etat s’est investi pour l’opérationnalisation d’un fonds et d’une agence pour la promotion de la « recherche scientifique et l’innovation technologique (RSIT). » Il a procédé à l’augmentation des dépenses de recherche-développement et des investissements dans l’éducation. Ajouté à cela, la mise en œuvre du Projet de Développement des Infrastructures des Télécommunications et des TIC (PDI2T) visant à étendre le réseau en fibre optique à plus de 4000 km au Bénin.

Un écosystème « plus inclusif, cohérent et collaboratif »

« Aujourd’hui, c’est la créativité et l’innovation qui font la croissance, dira Aouale Mohamed Abchir, Représentant Résident du PNUD. L’enjeu économique n’est plus de faire ce que font les autres même mieux, mais de mettre en valeur des produits de l’intelligence humaine. Désormais, c’est notre capacité à créer, à innover, à inventer qui va devenir notre principal critère de compétitivité et notre première source de croissance. »

Ces investissements, signe d’une volonté politique, sont pourtant réalisés dans un écosystème très embryonnaire. Un environnement dans lequel il n’existe pas d’interactions, ni de synergie d’actions entre les acteurs. La solution est toute trouvée à travers la création de la plateforme « Innovations au Bénin » qui a été lancée ce jeudi 30 septembre à Sèmè One, premier campus de Sèmè City. C’est le fruit d’un partenariat entre le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Agence de développement de Sèmè City et l’incubateur EtriLabs. La plateforme rend disponible une base de données des acteurs de l’écosystème de l’innovation au Bénin. Ce répertoire permettra la mise en lumière des initiatives locales et le partage d’informations sûres pour la prise de décisions stratégiques.

Pour Ayéfèmi Oro, program manager à Etrilabs, « cette plateforme et ses différentes fonctionnalités ont été conçues et développées non seulement pour élargir la perspective des acteurs existants, mais aussi la connaissance générale de l’écosystème, et l’aider à devenir plus inclusif, cohérent et collaboratif. » Un pas de plus vers un écosystème des innovations au service du développement.

Michaël Tchokpodo, Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *