Bénin – Cybersécurité : Ouanilo Medegan Fagla, nommé DG du CNIN

Ouanilo Medegan Fagla, directeur général du Centre national d’investigations numériques

Expert chevronné de la cybersécurité dont le nom ne passe pas inaperçu dans l’écosystème numérique béninois depuis 2016, Ouanilo Medegan Fagla vient d’être nommé, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 24 janvier, directeur général du Centre national d’investigations numériques (CNIN). Une prime à son dévouement et à sa perspicacité infaillible dans son secteur.

(Cio Mag) – « Incontournable » : c’est ainsi que la Ministre du numérique et de la digitalisation du Bénin, Aurelie Adam Soulé Zoumarou, qualifie son profil. Une appréciation qui se justifie par la constance de l’homme à des postes clés de la cybersécurité au Bénin depuis 2016. A ces débuts, Ouanilo Medegan Fagla est connu pour avoir fondé le premier campus africain d’Epitech au Bénin. Dans le même temps, il fournissait des conseils informatiques aux autorités béninoises.

Puis, après la promulgation de la loi n° 2017-2020 sur le Code numérique et la création de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), il est nommé directeur général. Poste qu’il occupe jusqu’au 1er juin 2022, date de la prise du décret portant création et approbation des statuts de l’Agence des systèmes d’information et du numérique (ASIN). Ainsi, il devient de responsable du pôle dédié à la cybersécurité de la toute nouvelle agence.

Par ailleurs, sous son leadership, le Bénin a organisé, avec succès, plusieurs éditions du HacherLab pour la détection de nouveaux talents en cybersécurité. Organisée chaque année, cet événement vise aussi à lutter contre la cybercriminalité, l’un des combats qu’a menés Ouanilo Medegan Fagla avec l’aide de l’Office central de répression de la cybersécurité (OCRC) qui est devenu, à l’issue du conseil des ministres du 29 novembre 2023, le Centre national d’investigations numériques.

« Ainsi, avait précisé le communiqué gouvernemental, le Centre national d’Investigations numériques reprendra les attributions de l’Office central de Répression de la Cybercriminalité et disposera de missions plus élargies absorbant partiellement celles de l’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN) relatives à la lutte contre la cybercriminalité. »

Il en ressort aussi que « la nécessité impérieuse de poursuivre la lutte contre la cybercriminalité a conduit à la redéfinition des axes stratégiques implémentés jusqu’ici en vue de consolider les efforts des entités impliquées pour de meilleurs résultats […] En décidant de créer une structure unique constituée de multiples compétences, le Gouvernement se fixe comme objectif l’efficacité plus affichée dans toutes les investigations liées à l’usage des nouvelles technologies. »

Pour mener à bien les projets et programmes de ce nouveau centre de référence, Ouanilo Medegan Fagla vient d’être responsabilisé. Pour quelqu’un qui a été la cheville ouvrière de toutes réformes dans ledit secteur, il est l’homme idéal au poste.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts