Bénin : des badges digitalisés pour accéder au port de Cotonou

(Cio Mag) – L’administration du port autonome de Cotonou (PAC) met en place un nouveau système de sécurité et de contrôle. Il s’agit de l’émission de badges digitalisés qui conditionnent l’accès des usagers à la plateforme portuaire.

« A compter du 1er mai 2019, le port autonome de Cotonou digitalise le contrôle aux accès du port. Dorénavant, toute personne devant accéder à l’enceinte portuaire devra se munir d’un badge doté de code QR qui renferme les données personnelles de son utilisateur. Les badges imprimés par le PAC seront distribués à toutes les structures partenaires opérant sur la plateforme », peut-on lire sur le site officiel du port de Cotonou.

Pour rendre la mesure effective, le port de Cotonou a procédé le jeudi 18 avril, à la distribution de plus de 8 000 badges digitalisés aux agents de la SOBEMAP (Société béninoise de manutention portuaire en charge des dockers) et de la BEAR (Bureau d’embauche pour les activités de relevage chargé des tâcherons). A partir du 1er mai, les deux entreprises devront chaque jour activer les badges de leurs employés pour leur faciliter l’accès au port. La durée de validité journalière du badge étant de 12 heures renouvelable.

Renforcer le dispositif sécuritaire

Deux types de badges permettent d’accéder au port de Cotonou, selon la note circulaire portant modalités de délivrance et d’utilisation des titres d’accès au port de Cotonou. Il s’agit des badges permanents et des badges temporaires. Réservés aux professionnels maritimes et portuaires, agents de sécurité des sociétés privées de gardiennage, personnels occasionnels, agents d’entretien, manœuvres et visiteurs, les badges permanents sont conçus selon les différentes catégories socioprofessionnelles et peuvent être personnalisés ou anonymes.

Les badges temporaires par contre sont délivrés pour une durée variable selon la nécessité et disposent d’une codification permettant d’identifier la zone d’accès accordée à l’usager. Cette réforme vise à renforcer le dispositif sécuritaire, le contrôle du flux et l’identification des personnes accédant quotidiennement au port de Cotonou. Mieux, elle garantit la sécurité des biens, des personnes et des navires en escale au port de Cotonou.

Michaël Tchokpodo, Cotonou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *