Bénin – Hacker Lab 2020 : de nouveaux talents détectés en cyber-sécurité

Le directeur général de Deloitte-Bénin (au milieu) avec l'équipe gagnante

Les 48h de hacking des 25 équipes chalengeuses se sont soldées ce jeudi 12 novembre, par une cérémonie de remise de prix aux trois meilleures équipes.

(CIO Mag) – Les cybercriminels ont des soucis à se faire. A travers la 3ème édition du Hacker Lab, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI Bénin) vient de révéler de nouveaux talents en cyber-sécurité. Pendant deux jours, ils ont participé au challenge en se soumettant aux épreuves telles que l’exploitation de systèmes, l’exploitation web, l’ingénierie inverse et l’analyse forensique. Sur les 25 équipes en compétition, 403 Forbidden, Yewhe Hacker et Under the Root sont venues en tête.

« C’est un défi énorme de passer ces 48h à hacker en essayant de surpasser nos challengers. L’expérience a été très compliquée cette fois-ci. S’il y a quelque chose qui a bien pu nous démarquer des autres, c’est la constance et le besoin de toujours aller plus haut. Sur les 48h, on a passé tout au moins 30h en tête de classement sans jamais se reposer sur nos lauriers », témoigne Junias Bonou, membre de l’équipe gagnante 403 Forbidden, arrivée 2ème à l’issue du Hacker Lab 2019.

« On ne vous dira jamais assez bravo, déclare Ouanilo Medegan Fagla, Directeur de l’ANSSI Bénin. Ce que vous faites est très bien. Au niveau mondial, vous n’avez rien à envier aux autres. Mon rêve est que l’année prochaine, on change de dimension. Je vous promets qu’on fera quelque chose de différent. »

Les membres de la troisième meilleure équipe ont gagné des certifications CEH, la deuxième équipe s’en sort avec six mois de connexion internet et des certifications CHFI et la première équipe remporte des laptops, six mois de connexion internet et des certifications OSCP. Au nom des lauréats, Junias Bonou a pris l’engagement qu’ils continueront à se cultiver et essayer de s’imposer au-delà du Bénin.

Michaël Tchokpodo, Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here