Bénin : la stratégie nationale de sécurité numérique présentée aux acteurs de l’écosystème

0
1901

Suite à sa validation en conseil des ministres du 06 mai dernier, la stratégie nationale de sécurité numérique a fait l’objet d’un atelier organisé par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI Bénin) ce jeudi 11 mai à Cotonou. Au cours de cette rencontre avec les acteurs de l’écosystème national et international du numérique, l’objectif était de vulgariser le contenu et les plans d’actions de la stratégie.

(CIO Mag) – « Cet atelier est à la fois une ligne d’arrivée et une ligne de départ. C’est la dernière étape pour le Bénin dans le cheminement de l’élaboration et de l’adoption de sa stratégie nationale de sécurité numérique pour rejoindre le rang des quelques pays africains qui ont réussi à se doter de ce type d’outil capital pour le pilotage des efforts dans le domaine de la cybersécurité et de la lutte contre la cybercriminalité », précise Ouanilo Medegan Fagla, Directeur général de l’ANSSI Bénin.

Cette stratégie nationale de sécurité numérique est assortie d’un plan d’actions triennal (2020-2022) composé de 47 actions et repartie sur 5 axes. Cet atelier sur son contenu vise à faire connaître la stratégie nationale de sécurité numérique aux acteurs nationaux et internationaux de l’économie numérique, et à mettre en valeur les réalisations déjà faites. Elle a été élaborée par l’ANSSI Bénin avec l’accompagnement des experts de l’Union internationale des télécommunications (UIT), en vue de répondre aux nouveaux enjeux liés aux usages numériques et aux menaces informatiques. Une réponse qui permettra de protéger le cyberespace béninois et favorisera la sécurité et la confiance numérique.

Mise en œuvre du plan d’actions

En s’engageant depuis 2016 au développement du numérique, le Bénin œuvre depuis lors à créer un cyberespace sécurité et attrayant pour une économie numérique florissante. L’atteinte de ces objectifs implique la souveraineté nationale par des mesures propres et le renforcement de la sécurité des infrastructures. De même qu’une réponse forte contre les actes de cyber malveillance affectant les systèmes d’information de l’Etat, des entreprises et des particuliers, et la sensibilisation à la cybersécurité.

Au terme de cet atelier, « je voudrais vous [acteurs de l’écosystème] demander de considérer cette stratégie comme la vôtre, ces actions comme des actions qui vous concernent et de prendre le temps de vous l’approprier et d’identifier ce qui vous revient et de les mettre en œuvre », exhorte Aurelie Adam Soulé Zoumarou, Ministre du numérique et de la digitalisation. Aussi, les invite-elle, à être des ambassadeurs et les premiers acteurs de la sensibilisation autour de cette stratégie. Et à se préparer pour sa mise en œuvre opérationnelle.

Michaël Tchokpodo, Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here