Bénin : lancement du SENIA pour transformer l’écosystème numérique

Le Salon de l’entrepreneuriat numérique et de l’intelligence artificielle (SENIA) tient sa première édition à Cotonou, du 7 au 9 juillet, sur le thème : « Entrepreneuriat numérique et enjeux de l’Intelligence Artificielle pour le développement socio- économique de l’Afrique. »

(Cio Mag) – Ce salon multisectoriel d’envergure internationale vise deux objectifs phares : révéler les entreprises numériques et les initiatives d’IA ; et recueillir les propositions pour une meilleure utilisation des données. Il se déroule en deux séquences parallèles. Des panels thématiques et Keynote, des sessions de pitch et de démonstrations d’une part et d’autre part, des expositions de stands et des rencontres d’affaires et réseautage B to G.

Le Salon de l’entrepreneuriat numérique et de l’intelligence artificielle intervient après que le Bénin ait planté le décor d’un écosystème numérique dynamique, socle d’une économie numérique prospère. Le dernier acte en date concerne l’élaboration de la stratégie nationale d’Intelligence Artificielle dont l’adoption est imminente.

Pour le président du comité d’organisation du Salon, Gaspard Datondji, le Bénin est à la croisée des chemins : « c’est maintenant que nous devons construire nos avatars dans le Meta. »

Considérées comme des petites et moyennes entreprises (PME), les entreprises numériques bénéficient au même titre que les autres, de facilités diverses. Il s’agit par exemple de la création d’un guichet unique de promotion des PME et de la création de l’agence de développement des PME. Un instrument « d’accompagnement des entreprises sur les aspects financiers et non financiers », précise le Ministre des PME, Modeste Kérékou.

« Le SENIA donne l’occasion non seulement de mettre sous le feu des projecteurs les potentialités de notre pays en matière d’intelligence artificielle et d’entrepreneuriat numérique, mais également de partager les expériences, les aspirations, les attentes et surtout de mutualiser les efforts dans le secteur », insiste à son tour, Aurelie Adam Soulé Zoumarou, Ministre du numérique et de la digitalisation.

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts