Cameroun : des Tech entrepreneurs balisent le chemin vers l’innovation numérique

0
558

(CIO Mag) – Le premier Forum sur l’innovation numérique au Cameroun s’est tenu du 23 au 25 août à l’École nationale supérieure polytechnique de Yaoundé. L’objectif de départ était de toucher 600 000 personnes en ligne et hors ligne parmi les innovateurs et ceux qui utilisent leurs produits pour mettre en place un foyer digital capable de financer les projets innovants. A l’issue du forum, 1500 d’entre eux ont répondu physiquement à l’appel.

Les promoteurs reconnaissent dans le même temps un flux en ligne ayant atteint le nombre de personnes ciblées. Ainsi, au travers des ateliers divers, conférences, découvertes, open tech contact et autres business solutions autour des thèmes clés, des chemins ont été balisés afin de permettre au gouvernement, au secteur privé de maîtriser exactement les enjeux de l’économie numérique au Cameroun et partant, dans la sous-région Afrique centrale.

Creuset de la formation en ingénierie, l’École polytechnique de Yaoundé est pour les promoteurs de cet événement « le sanctuaire où l’on apporte des solutions technologiques capables de transformer l’économie nationale ». Chercheur en droit numérique, par ailleurs Google policy fellowship pour l’Afrique francophone et travaillant sur 30 pays, Rigobert Kenmogne, promoteur du forum, dit être parti d’une étude sur l’économie numérique entre les pays de l’Afrique francophone, l’Afrique anglophone et le monde angloxon. Il en ressort que l’ensemble des pays de l’Afrique francophone a accusé un grand retard dans ce secteur pour la simple raison qu’ils n’ont pas été au même pas de l’innovation numérique comme ceux de l’Afrique anglo-saxonne.

Pour combler le gap, il urge de mobiliser toutes les parties prenantes afin de dynamiser la recherche. En droite ligne du plan stratégique Cameroun numérique 2020 et ses huit axes stratégiques, de nouvelles pistes ont été défrichées. A commencer par une prise de conscience des entrepreneurs numériques, la cohésion dans l’objet de la recherche ainsi que sur la manière de mener à bout une innovation. C’est à ce prix que l’innovation numérique sera un catalyseur dans les prochaines années pour l’économie numérique, a-t-on appris des résolutions finales à l’issue des trois jours du forum.

« On a besoin d’une formation de base pour réussir dans le numérique. Je m’intéresse toujours à toutes les communications autour de l’innovation et de l’économie numérique. Les questions qui tournent autour de ces sujets se posent chaque jour dans la mise en œuvre de notre projet. Des occasions comme ce premier Forum sur l’innovation numérique me permet de promouvoir mes activités et d’échanger avec ceux qui comme moi travaillent à donner une chance aux entrepreneurs de demain.

Nous avons lancé déjà via les réseaux sociaux l’École de l’entrepreneuriat numérique il y a peu, en apportant des formation adéquates. Dans le plan stratégique Cameroun numérique à l’horizon 2020, l’État s’est donné pour mission de créer 50 000 emplois directs », explique Simon Ntieche, promoteur de l’École de l’entrepreneuriat numérique.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here