Cameroun : grosse opération d’assainissement des réseaux sociaux

1
1188

(CIO Mag) – Le Cameroun vient d’entreprendre une campagne de lutte contre la publication de fausses informations sur les réseaux sociaux. La mesure rendue publique par le ministre camerounais des Postes et Télécommunications sur la télévision nationale entend décourager les récalcitrants. Ils pourraient écoper jusqu’à deux ans de prison et une amende comprise entre 5 et 10 millions de francs CFA. Mais certains utilisateurs ne semblent pas du tout intimidés. D’après nos confrères de BBC Afrique, les autorités veulent d’abord miser sur la dissuasion. Elles comptent passer par les réseaux sociaux pour parler aux usagers. Et pour le moment, ce sont les SMS qui sont privilégiés. « Chers abonnés, l’émission et la propagation de fausses nouvelles, notamment par les réseaux sociaux, sont réprimés par le code pénal et la loi », préviennent les responsables. Le message est diffusé depuis jeudi dernier.

Ousmane Gueye, Dakar

Article associé

Cameroun : un colloque contre la désinformation sur les réseaux sociaux

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here