Cameroun : la solution de MTN pour sécuriser les paiements aux postes de péage routier

  • 7 septembre 2018
  • 0
  • 102 Vues

(CIO Mag) – Les routes camerounaises connaissent tous les jours des mouvements de véhicules dans tous les sens. A chaque axe routier, l’Etat camerounais à instaurer des pesages et des barrières de paiement des frais de passage. Norbert Touomou, chauffeur dans une compagnie de transport interurbain, est remonté lorsqu’on aborde le sujet sur les péages routiers au Cameroun. Le conducteur s’est lancé dans le transport interurbain sur l’axe Bafousam-Douala depuis plus de 20 ans.

« Parfois, on vit des embouteillages qui fatiguent à la limite. Vous êtes alors obligés de patienter pour attendre votre tour de passage au péage. Et ce n’est pas tous les usagers qui viennent avec la monnaie, la pièce ou le billet de 500 francs CFA pour faciliter le passage rapide. Certains ont souvent un billet de 5000 voire 10 000 francs et ça prend un temps fou pour changer de l’argent », explique le conducteur du car de transport.

Pour lui, cela est un frein au développement de l’économie. « Un camion qui quitte Douala et est sensé arrivé à Yaoundé à 15 heures par exemple, perd au moins 15 minutes (à raison de 5 minutes par péage) dans tous les trois péages qui sont sur cet axe routier. Conséquence, la marchandise sera livrée avec du retard. Par contre, si tout est modernisé, ce sera vraiment la solution à toutes nos difficultés dans les péages », dit-il.

Un autre conducteur se frotte cependant les mains. Il fait de bonnes affaires avec les tickets obtenus dans les péages. Et comment ? « Chaque fois que je paye un ticket à 500 francs au péage, je le garde. Je collectionne. Quand c’est en grand nombre, même 100 tickets ou plus, il y a quelqu’un d’autre qui les récupère pour les revendre à 100 francs le ticket aux agents des péages. Et ça me rapporte un peu d’argent », raconte-t-il.

C’est fort de ces exemples et bien d’autres que l’offre de MTN au gouvernement camerounais entre en jeu pour sécuriser l’argent du péage. A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Douala il y a quelques jours, MTN a expliqué que cette solution va permettre la dématérialisation totale des paiements à l’aide des téléphones portables, aux postes de péage routier, afin de rendre les voyages plus rapides et mieux sécuriser la collecte des paiements.

« Lorsque le gouvernement a fait son évaluation dans le passé pour le short listing, nous n’avions pas encore présenté cet aspect unique de la solution. Aujourd’hui, nous sommes capables de dire que nous sommes pratiquement les premiers sur le marché camerounais et même en Afrique, à proposer une telle solution de dématérialisation multifonctionnelle, qui peut permettre que, quelque soit le portefeuille électronique que vous avez, que vous puissiez être capable d’effectuer votre paiement au niveau du péage », a rassuré le responsable Mobile Money de MTN.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun


Sur le même sujet

Cameroun : le paiement mobile pour sécuriser les recettes aux postes de péage routier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *