Cameroun : les pays d’Afrique centrale partagent leurs informations sur la cybercriminalité

0
1572
(Photo PLCC)
(Photo PLCC)

Comme prévu, le second atelier sur la lutte contre la cybercriminalité dans l’espace francophone s’est tenu à Yaoundé, au Cameroun, les 25 et 26 novembre dernier. Cette rencontre a réuni les pays d’Afrique centrale, notamment le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la République Démocratique du Congo, le Gabon, le Tchad, et la Côte d’Ivoire, qui était présente en tant que structure modératrice. Elle était représentée par le Directeur de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT), le Commandant Guelpetchin Ouattara. Selon la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC), les représentants de ces pays ont « convenu de renforcer la coordination entre leurs services, afin d’améliorer les efforts de répression et combiner plus pleinement les investigations transfrontalières. Sous l’égide de FRANCOPOL, d’INTERPOL et de l’Ambassade de France au Cameroun, ces hauts responsables des services chargés de l’application de la loi qui sont impliqués dans la lutte contre la cybercriminalité ont partagé des informations et les meilleures pratiques pour « favoriser et développer des réponses innovantes pour endiguer le phénomène de la cybercriminalité ». Cet atelier de deux jours fait suite à celui organisé à Abidjan en juin 2014. Il avait vu la participation des pays francophones d’Afrique de l’Ouest. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here