Cameroun : une vingtaine d’ingénieurs télécoms se vend à l’étranger

0
506
Image d'illustration

(CIO Mag) – Des ingénieurs camerounais en télécommunications ont été recrutés tout récemment après le Salon Promote 2019 pour servir au Maroc. Cette opération s’est faite grâce aux bons soins du Fonds national de l’emploi (FNE).

Il est important de relever que le secteur des télécommunications au Cameroun croît chaque année un peu plus. D’après l’annuaire statistique 2017 du ministère des Postes et Télécommunications que pilote Mme Minette Libom Li Likeng, l’investissement dans les services de télécommunications a connu une croissance graduelle. En dix ans, (de 2006-2016), le cumul des investissements consentis par les opérateurs de télécommunications est passé de 110,1 milliards F CFA à 296,6 milliards de F CFA. Des chiffres qui ont été possibles grâce à une main d’ouvre outillée. « Jusqu’ici, les ingénieurs réseau camerounais n’étaient pas pris en compte sur le marché local. Aujourd’hui, ils sont sollicités par des firmes internationales dans des secteurs pointus des télécommunications », explique une source du Fonds national de l’emploi.

La même source présente une synthèse des statiques de l’offre en marge du Salon Promote tenu du 18 au 23 février 2019 de la manière suivante : 9949 personnes accueillies dans le stand du FNE, 171 employeurs accueillis, 887 postes sollicités, 313 candidats retenus à l’embauche, 703 candidats retenus en entretien, 20 placements à l’étranger en télécommunications.

C’est certainement la raison pour laquelle son directeur général Camille Mouthe à Bidias a entrepris d’offrir aux chercheurs d’emplois des opportunités dans ce secteur.

Soulignons que lors du tout dernier Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé, le Maroc a recruté 20 ingénieurs camerounais de conception en informatique. Le FNE, qui a contribué à cette démarche, explique que de plus en plus de recrutements internationaux pour les entreprises de développement des TIC se multiplient.

Bigna Maimouna, chef section accueil et orientation au FNE, a constaté ces dernières années une montée en puissance de la demande des entreprises de la place pour des profils dans le segment des télécommunications, de l’informatique et globalement dans le secteur de l’économie numérique, bien que les recrutements locaux concernent les secteurs de l’agricultures, le commerce général et l’agroalimentaire en grande partie.

« En une semaine, nous avons enregistré un nombre record d’accueil à la bourse de l’emploi. Environ 10 000 personnes ont été accueillies par nos conseils emplois, avec plus de 171 employeurs au taquet. Des compétences captées, plus de 3000 curriculum vitae ont été mis à disposition des patrons d’entreprises venus de partout dans le monde à l’occasion de la septième édition de Promote qui s’est achevée il y a quelques semaines », renchérit Bigna Maimouna.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here