Civic Tech Fund Africa, le nouveau mécanisme de subvention des initiatives citoyennes innovantes

Le Charter Project Africa (CPA) a lancé ce mardi 30 novembre, le Civic Tech Fund Africa. Il s’agit d’un nouveau moyen de financement des initiatives citoyennes innovantes faisant des technologies civiques, un outil de facilitation pour la prise de décision publique inclusive, et de renforcement de la gouvernance démocratique en Afrique.

(Cio Mag) – La participation des citoyens est un puissant levier pour impulser le changement social et renforcer la gouvernance démocratique. En Afrique, le développement des technologies civiques et l’engagement numérique des jeunes sont des outils pouvant favoriser la participation citoyenne.

Grâce à Civic Tech Fund Africa, la société civile africaine dispose désormais d’un nouveau mode de financement des initiatives civiques pour le soutien de la gouvernance démocratique. C’est un fonds destiné à faciliter l’accès des pionniers à une batterie d’opportunités : une subvention d’amorçage, un soutien technologique, de la data et l’apport d’experts en matière de politique.

Mettre en place des solutions Civic Tech

Ce fonds est lancé par le Charter Project Africa, une initiative africaine qui vise deux objectifs : rendre audible la voix des citoyens via les technologies civiques et les inciter à participer à la mise en œuvre de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance  (CADEG). Elle-même étant un outil de bonne gouvernance par la promotion de la participation citoyenne, adopté par les Etats africains.

Soutenu par l’Union européenne, le fonds est d’abord accessible à onze pays membres de l’Union africaine : Afrique du Sud, Bénin, Botswana, Cabo Verde, Éthiopie, Kenya, Nigeria, Sénégal, Soudan, Tanzanie et Zambie. « Le Civic Tech Fund Africa ambitionne d’encourager et motiver les jeunes citoyens des pays africains à innover et à mettre en place des solutions civic tech pour s’engager avec les institutions de l’UA », précise Alban Biaussat de la Délégation de l’Union européenne auprès de l’Union africaine.

En effet, le fonds ne sera pas destiné qu’à octroyer des subventions pour la création d’initiatives hors pair mais pour renforcer les projets existants déjà sur le continent. Pour Salah S. Hammad, Chef du secrétariat de l’Architecture africaine de gouvernance (AGA), « sans l’engagement de la société civile et la participation citoyenne, nous ne pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés en matière de gouvernance démocratique. »

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts

1 comments on “Civic Tech Fund Africa, le nouveau mécanisme de subvention des initiatives citoyennes innovantes

  1. Je suis africain ingénieur depuis 2016. Je vie en République démocratique du Congo. Je retrouve un intérêt majeur quand les africains du monde fassent briller ce continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *