Congo : « Inovtech », un projet d’accompagnement des jeunes dans les TIC

« Inovtech », c’est le nom du projet destiné à améliorer les perspectives économiques de la jeunesse congolaise par le biais du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Ce projet a été lancé par l’Organisation Internationale pour le Développement de l’Afrique (OIDA).

(Cio mag)- Le projet « Inovtech », vise à soutenir les jeunes dans le secteur des TIC en vue de la mise à niveau des capacités des entreprises et de la création d’un plus grand nombre d’emplois hautement qualifiés au Congo. Ce projet s’inscrit dans la stratégie de l’Organisation Internationale pour le Développement de l’Afrique (OIDA), visant à investir dans l’écosystème entrepreneurial dans le but de créer des emplois au Congo Brazzaville et ailleurs en Afrique.

« Le secteur des TIC peut être une source de croissance économique et d’emplois. Le projet Inovtech exploitera cette source possible de création d’emplois et s’attaquera aux obstacles qui entravent son expansion dans le territoire congolais tout en contribuant à la mise en place d’un écosystème favorable à l’innovation et à la recherche et développement », a déclaré Chantal Malion, présidente de l’OIDA.

Inovtech a pour objectif d’élargir les possibilités d’affaires et de faciliter la signature de nouveaux contrats et de faire bénéficier de nouvelles sources de revenus. Les entreprises du secteur des TIC auront aussi accès à de nouveaux savoir-faire en matière de technologie et de marketing. Il cible des entreprises et des personnes dont les compétences doivent être renforcées pour être en mesure de mieux répondre aux besoins des clients.

« Les perspectives de développement du secteur congolais des TIC sont prometteuses, à condition que les mesures appropriées soient prises et que plusieurs jeunes y participent. Ce projet propose un ensemble d’interventions pour appuyer le transfert des connaissances en haute technologie et renforcer les compétences pratiques des diplômés, tout en veillant à accroître la compétitivité du secteur et à initier les entreprises des TIC aux meilleures pratiques et normes mondiales. Il permettra d’améliorer l’écosystème technologique et d’attirer des investissements, et offrira en même temps aux jeunes diplômés congolais de nouvelles possibilités d’accès à des emplois hautement qualifiés », ajoute-t-elle.

Ce projet stimulera en outre la demande de services de TIC congolais en attirant l’investissement direct étranger, en favorisant l’établissement de partenariats avec les entreprises au niveau international et en améliorant l’accès aux marchés. Il s’emploiera à faire connaître à l’étranger les opportunités qu’offrent le Congo dans les domaines variés, tout en encourageant les entreprises à investir dans ces domaines pour ainsi lever les obstacles à la prestation de services de qualité.

Enock BULONZA

Enock Bulonza

Enock Bulonza

Journaliste et chercheur spécialisé en économie des médias, transformation digitale, inclusion numérique et relation entre les médias et les GAFAM. Il est correspondant de Cio Mag en RDC.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *