Congo : l’e-Administration au cœur des préoccupations des femmes secrétaires et assistantes

0
467

(CIO Mag) – L’Association des Professionnels, Assistants et Secrétaires du Congo a mis en exergue l’utilisation du numérique pour célébrer la journée internationale du secrétariat du 18 au 19 avril 2019 à Brazzaville.

Tenant compte du taux de pénétration de l’internet parmi les femmes, relativement faible en République du Congo, Mme Virginie Batchy présidente de l’Association a fait preuve de pédagogie en soulignant que les femmes secrétaires et assistantes doivent profiter de l’outil numérique pour améliorer leurs services et leurs performances dans le cadre du vaste mouvement enclenché vers une administration électronique ou e-administration.

« Nous sommes à l’ère du numérique, il est donc important et nécessaire pour toute secrétaire et assistante de migrer vers les technologies de l’information et de la communication (TIC) de manière à acquérir de nouvelles bases, à travers le e-learning. L’objectif était de les accompagner, de renforcer leurs capacités, et de réfléchir ensemble sur le devenir des métiers de secrétaire et d’assistant », a déclaré Mme Virginie Batchy.

La formation s’est déroulée sur deux jours avec des enseignements dispensés par différents formateurs. « Secrétaire, vecteur de changement de l’entreprise » et « adopter un comportement professionnel », sont entre autres sous thèmes abordés durant ces séances.

Bénéfiques, ces moments d’échange n’ont pas laissé indifférents les participants à l’instar de Mme Anastasie Koubemba, qui dit avoir reçu une formation qui lui permettra de basculer vers le numérique, avec confiance et méthode.

L’Association des Professionnels, Assistants et Secrétaires du Congo célèbre la journée internationale du secrétariat depuis 16 ans. Elle a été instituée en 1951 pour promouvoir le métier de secrétaire ; elle symbolise le mépris que les employeurs avaient à l’égard des secrétaires il y a 50 ans. Aussi, l’association a-t-elle émis le souhait que les autorités congolaises reviennent sur l’arganisation nationale du brevet de technicien supérieur (BTS), parce que de nos jours les résultats sont problématiques. L’Association a l’ambition de devenir un réseau puissant sur toute l’étendue du territoire national.

Pross Ferdy – Brazzaville, Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here