Congo : le numérique au service de l’alphabétisation

0
638

(CIO Mag) – C’est dans le cadre de la journée internationale de l’alphabétisation, que la direction générale de l’éducation de base et de l’enseignement non formel, en collaboration avec l’UNESCO, ont dédié une salle multimédia aux adultes et aux jeunes filles déscolarisées, le 4 septembre 2019 à Brazzaville. Equipée d’une cinquantaine d’ordinateurs et d’une connexion internet à haut débit, cette salle servira des cours d’alphabétisation et de renforcement des capacités des adultes en matière du numérique.

Célébrée le 8 septembre de chaque année au Congo, cette journée a été placée sur le thème « Alphabétisation : multilinguisme et apprentissage des adultes ». Couplée à la quinzième semaine nationale de l’Alphabétisation, l’édition de cette année traduit le développement des programmes en langues maternelles pour permettre aux adultes d’apprendre facilement. Cette journée a été aussi une opportunité pour le Congo qui envisage d’atteindre l’objectif « zéro analphabète », pour ainsi faciliter l’alphabétisation fonctionnelle des adultes.

Le projet d’alphabétisation fonctionnelle et numérique appuyé par l’Unesco au profit des jeunes filles mères serait une opportunité de faire fonctionner. L’espace multimédia implanté dans l’enceinte de l’arrondissement 5 Ouenzé, salle que le maire de cet même arrondissement, Marcel Nganongo, a réceptionné en présence des autorités politico-administratives.

L’économie numérique est en perpétuelle mutation en République du Congo ; elle offre aux utilisateurs des opportunités de développement par la création de produits nouveaux répondant aux attentes du grand public. Aussi, l’interconnexion de toutes les administrations en TIC apparaît aujourd’hui comme une priorité qui revêt de multiples enjeux dont la formation et le renforcement des capacités. Ceux-ci constituent un axe important des ambitions du gouvernement qui veut accroître l’utilisation des TIC au sein des administrations au Congo.

Pross Ferdy, Brazzaville – Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here