Côte d’Ivoire / 2021 : passage obligé par la télévision et la téléphonie

Image d'illustration

Extinction du signal de la télévision analogique. Mise en place d’une numérotation à 10 chiffres pour la téléphonie fixe et mobile. Alors que le développement des technologies et des normes s’accélère, le besoin de répondre aux exigences du marché se fait de plus en plus pressant.

(CIO Mag) – Le secteur de l’audiovisuel est en pleine mutation. En 2021, le passage de la télévision analogique à la Télévision numérique terrestre (TNT) aborde un virage encore plus décisif. L’extinction de l’analogique démarre le 1er janvier et se poursuivra jusqu’à la fin du premier trimestre de l’année, a annoncé en décembre sur la première chaîne de télévision publique, le directeur général de la Société ivoirienne de télédiffusion (IDT), Adama Benoît Yéo.

Depuis le lancement officiel de la TNT en février 2019, une campagne d’information est organisée dans le District d’Abidjan et les régions du pays. Objectif : persuader les consommateurs à remplacer les équipements obsolètes par des récepteurs adaptés au nouveau système.

Selon le directeur, l’extinction du signal était prévue pour juin 2020. Mais la IDT a obtenu une dérogation pour le premier trimestre 2021. Cette autorisation du gouvernement a-t-elle provoqué une ruée vers les équipements conformes à la TNT ?

Les chaînes privées de la TNT en perte de vitesse

A ce jour, la Télévision numérique terrestre couvre plus de 60 % de la population. Un sondage a été réalisé en septembre dernier à Abidjan par l’entreprise française Médiamétrie. Il révèle que les chaînes privées ivoiriennes de la TNT (A+ Ivoire, NCI et Life TV) représentaient 15,7 % des parts d’audience à cette période, avant de perdre du terrain et se retrouver en dessous de 9 % un mois plus tard. Au cours de la même période, les chaînes publiques – RTI1, RTI2 et La3 – s’accaparaient plus de 15 % des parts d’audience. Quant aux chaînes étrangères, elle se maintenaient en tête, avec plus de 70 % de l’audimat.

10 milliards de numéros pour les 50 prochaines années

Le 31 janvier 2021 à 00 heure, les numéros de téléphone fixe/mobile passeront de 8 à 10 chiffres. Par cette opération, l’ARTCI – Autorité de régulation des télécommunications/TIC – veut juguler la saturation constatée sur les capacités en ressources de numérotation.

Sur un marché de près de 24 millions d’habitants, le régulateur télécoms dénombre 37 millions de connexions mobiles actives. En sus, plusieurs clients ont deux cartes SIM.

Afin de tenir compte de ces évolutions, le nouveau Plan national de numérotation à 10 chiffres offrira une capacité de 10 milliards de numéros pour couvrir les besoins sur une durée prévisionnelle de 50 ans.

Lire » Côte d’Ivoire – Téléphonie : face à l’explosion de la demande, l’ARTCI passe d’une numérotation de 8 à 10 chiffres

Au cours d’un point de presse tenu le 17 décembre, le ministre des Postes et de l’Economie numérique Mamadou Sanogo a indiqué que la première phase de tests réalisés par l’ARTCI a débuté le 10 novembre. Elle s’est poursuivie jusqu’à la fin du mois. Une seconde phase est prévue en janvier, quelques jours avant le passage à la numérotation à 10 chiffres.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here