Côte d’Ivoire : les journaux papiers vendus en ligne 100 FCFA de moins que dans les kiosques

0
476
Crédit photo : Presse Côte d'Ivoire

(CIO Mag) – Au sein du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire, il est désormais bien établi que le numérique est un produit dont la diffusion et l’appropriation relèvent du domaine social et économique. En lançant, mardi 13 février à Abidjan-Cocody, un portail numérique dédié à la presse ivoirienne (www.pressecotedivoire.ci), le GEPCI fait sienne cette assertion. Et démontre qu’il est décidé à réagir au gré des opportunités offertes par la révolution numérique pour faire face aux difficultés inhérentes à la distribution des journaux sur l’ensemble du territoire.

En présence du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, le vice-président du GEPCI, Ousmane Sy Savané, a annoncé que le journal papier est vendu en ligne à 200 FCFA contre 300 FCFA dans les kiosques. Une fois le choix du journal effectué, le lecteur achète via le Mobile money et télécharge le format PDF.

Profiter du succès du Mobile money

Par ce moyen, le GEPCI compte booster la distribution des journaux qui connaissent la mévente. Ceci, en facilitant notamment l’accès via smartphones, tablettes, ordinateurs et autres équipements informatiques. Mais surtout en surfant sur l’incroyable succès du Mobile money. L’engouement suscité par ce service, plébiscité par 10 millions d’utilisateurs, s’accroit de jour en jour tant il allie simplicité et efficacité.

En tous les cas, l’initiative du GEPCI a été saluée par le ministre Bruno Koné qui a déclaré que « ce portail est une réponse appropriée au relèvement de la presse papier ». De son point de vue, ce site permettra aux éditeurs de presse de vendre leurs produits dans le monde entier.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here