Côte d’Ivoire : huit milliards de Fcfa de transactions s’opèrent tous les jours sur les services mobile money

1
2473

Paiement mobile Afrique de l'ouest

 

(Cio Mag) – Huit milliards de Fcfa de transactions portant sur des opérations de transfert d’argent, de dépôt, de retrait, d’achat ou de règlement de factures (chaînes cryptées, eau, électricité, etc.) s’opèrent tous les jours en Côte d’Ivoire via les services mobile money. C’est le ministre de la Poste et des Tic, Bruno Nabagné Koné, qui les a révélées, mardi dernier à l’hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan, au cours de la cérémonie d’ouverture de la 15é édition de la Journée nationale des Tic (JNTIC).

Face aux patrons d’entreprises du secteur du numérique réunis au sein de l’Union nationale des entreprises de télécommunications (Unetel) et du Groupement des opérateurs du secteur des Tic (Gotic), le ministre a expliqué ce boom par le fait que cinq millions d’usagers de téléphonie mobile, sur les 22 millions que compte le pays, sont des clients des services mobile money. Ce qui représente 22,72 % du parc d’abonnés à la téléphonie mobile. Se réjouissant de la forte croissance des transactions via le mobile, le ministre a invité les acteurs du secteur à « s’ouvrir sur l’extérieur (…) et à incorporer dans leur développement un aspect numérique » pour être plus compétitifs.

En Côte d’Ivoire, le marché de la téléphonie mobile est animé par cinq opérateurs, parmi lesquels Orange Côte d’Ivoire, MTN Côte d’Ivoire et Moov CI sont, pour l’heure, les seuls à offrir des services mobile money à travers leurs produits respectifs : Orange money, MTN Mobile money et Flooz.

 

Anselme AKEKO – Abidjan

1 commentaire

  1. j aimerais vraiment que les opérateurs donne un peut plus aux gérant de cabine qui ne gagne presse que rien sur une vente de 10 000 FR le gérant de cabine a que 400 FR si cette somme peut garantir l avenir d un citoyen du matin au soir alors que sais meme distributeur exclusive prenne une ristoune revenant aux sous distributeur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here