Côte d’Ivoire : près de 1000 affaires cybercriminelles traitées en 2016

0
1155

(CIO Mag) – On vient d’entrer dans une nouvelle année et les bilans pour la précédente se poursuivent. La Direction de l’informatique et des traces techno-logiques (DITT) de Côte d’Ivoire a également fait le sien. Et dans un communiqué, elle précise avoir traité 1996 dossiers cybercriminels en 2016. Comparé à 2015, c’est une hausse de 586 cas qui a été enregistré. Des statistiques qui contredisent pourtant le ministre de de la Poste et de l’économie Numérique Bruno Nabagné Koné, qui, comme le rappellent nos confrères de Cotedivoire.news, avait indiqué que le champ d’action des malfaiteurs avait été considérablement réduit grâce aux « réelles avancées notées.

Lire aussiTICSEC Awards 2016 : la police scientifique ivoirienne (DITT) sacrée à Dakar

Par contre, si le nombre a monté en flèche, le préjudice, lui, a connu une baisse d’après Cotedivoire.news. Il s’est maintenant réduit à 400 millions de francs CFA. Ce qui ne masque pas l’ampleur du phénomène de la cybercriminalité au pays de Alassane Ouattara, et ce, en dépit des nombreux efforts appréciables de l’État dans le domaine.

Ousmane Gueye

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here