Côte d’Ivoire-Téléphonie mobile : la période d’identification des abonnés prolongée au 30 avril

(CIO Mag) – Fixée au 31 mars 2018, la date butoir pour se faire identifier ou ré-identifier à la téléphonie mobile a été repoussée “exceptionnellement” au 30 avril prochain par le président de la République, Alassane Ouattara, en Conseil des ministres, hier, afin de permettre à tous les abonnés de se soumettre à cette exigence prescrite par le décret de cette deuxième phase d’identification, au risque de subir la sanction prévue. A savoir la mise en restriction d’appel pendant une période de deux mois pour les abonnés non identifiés.

Lire aussi” Côte d’Ivoire : en quoi cette identification à la téléphonie mobile tranche avec celle de 2011

Démarrée le 12 septembre 2017, cette opération a permis de ré-identifier “au moins 60% de clients”, a précisé le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, porte-parole du Gouvernement. Bruné Koné a également prévenu qu’après ces deux mois de restriction d’appel, l’Etat ne sera pas tendre avec les abonnés non identifiés qui seront désactivés et sortis du réseau de communication mobile. Selon les dispositions en vigueur, les réclamations de ces abonnés ne pourront être reçues par les compagnies de téléphonie mobile.

Anselme AKEKO, Abidjan

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *