Paiement électronique : Visa officialise l’ouverture de son bureau régional en Côte d’Ivoire

0
1049
Image d'illustration. © Jeune Afrique

(CIO Mag) – Jusque-là absent au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), Visa, le leader mondial des technologies de paiement, a officialisé l’ouverture de ses bureaux en Côte d’Ivoire, dont les activités couvriront la zone Afrique de l’Ouest et du Centre. Mardi 14 novembre, les actes entérinant l’installation de ce Bureau régional ont été signés à Abidjan par le ministre ivoirien Adama Koné en charge de l’Economie et des Finances, et Andrew Torre, président de Visa pour la zone Afrique subsaharienne, qu’accompagnait Ismahil Diaby, le Directeur général de Visa Afrique de l’Ouest et du Centre.

Réseau de TPE et GAB

Synonyme de proximité avec les gouvernements, ce Bureau régional Afrique de l’Ouest et du Centre offrira, surtout, à Visa les moyens de cerner le mieux possible les besoins des commerçants et des consommateurs en vue de déployer, à partir d’Abidjan, un réseau de terminaux de paiement électronique (TPE) basé sur de nouvelles technologies telles que mVisa. En outre, Visa compte bâtir au sein de l’Uemoa et de la Cemac, un vaste réseau de guichets automatiques bancaires (GAB).

A ce propos, une délégation de Visa international conduite par Tarek Elhousseyni, Directeur général pour l’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre, et Ismahil Diaby, Directeur général de Visa Afrique de l’Ouest et du Centre, a échangé, courant février 2017, avec les états-majors de plusieurs banques implantées en Côte d’Ivoire.

Inclusion financière

Au demeurant, la présence physique de Visa sur les bords de la lagune Ebrié augure des perspectives pour le développement des moyens de paiement électronique. Toute chose qui, selon le ministre Adama Koné, aura pour conséquence, une dynamisation des secteurs de la distribution, du voyage et du tourisme. Engagé sur l’important chantier de l’inclusion financière, le gouvernement ivoirien pourra également compter sur les investissements de Visa dans le pays pour impliquer davantage de consommateurs dans le système financier formel.

Anselme AKEKO, Abidjan
anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here