Covid-19 : l’Afrique du Sud lance une application de sécurité médicale

Le Département sud-africain de la Santé à travers son Autorité de réglementation des produits de santé (SAHPRA) a officiellement lancé une application mobile de pharmacovigilance.

Dénommé Med Safety App, le dispositif est élaboré pour simplifier et promouvoir les rapports des effets indésirables suspects des médicaments y compris les effets indésirables consécutifs à la vaccination, tant par le public que par les prestataires de soins de santé.

L’application permet également au public et aux prestataires de soins de santé d’être informés des nouvelles sur la sécurité des médicaments, ce qui les sensibilise aux médicaments, à leurs effets indésirables potentiels.

L’application est développée par la WEB-Recognising Adverse Drug Reactions qui est un projet de l’Union européenne dédié au développement et à l’évaluation d’outils numériques pour soutenir les activités de pharmacovigilance.  Elle est compatible avec les systèmes iOs et Android.

Dans un communiqué publié le 22 avril, les promoteurs ont indiqué plusieurs avantages de l’application. Entre autres, elle facilite le signalement simple et pratique par le public et les professionnels de la santé. Elle fournit aussi une plateforme facilement accessible aux usagers pour obtenir un retour d’information sur leurs rapports.

Boitumelo Semete-Makokotlela, le PDG de la SAHPRA la considère comme « un avantage considérable pour tous les Sud-Africains qui rencontrent des effets indésirables » ainsi que pour l’autorité qu’il dirige.

Le pays dispose aussi d’un système électronique de données de vaccination développé pour l’enregistrement du vaccin COVID-19 et l’enregistrement de la vaccination.

L’année dernière le ministère de la Santé a lancé COVIDConnect, le service de soutien officiel COVID-19 du gouvernement.

Il s’agit d’un système qui permet de détecter rapidement les cas positifs, de suivre et de retracer leurs contacts, et de les référer pour une gestion appropriée – test immédiat, isolement ou quarantaine.

Il permet également de géolocaliser l’établissement de quarantaine et d’isolement le plus proche pour l’utilisateur et l’établissement de soins de santé le plus proche pour les patients ou leurs contacts qui présentent des symptômes nécessitant des soins médicaux.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here