Daba, la fintech américaine qui veut démocratiser l’investissement en Afrique lance son application

  • Par CIO MAG
  • 17 septembre 2022
  • 0
  • 80 Vues

La fintech spécialisée dans le “social investissement” en Afrique annonce le lancement de son application. Basée aux États-Unis, Daba souhaite offrir aux investisseurs internationaux une plateforme simplifiée d’accès aux marchés africains.

Avec plus de 5 millions de dollars de promesses de capitaux levés pour des opportunités d’investissements en Afrique, Daba – abréviation de “Democratizing Access to Business in Africa” (démocratiser l’accès aux affaires en Afrique) – est en passe de révolutionner l’investissement en Afrique.

Daba tire son épingle du jeu en proposant la toute première application permettant tant aux investisseurs expérimentés que novices de trouver des opportunités sur les marchés publics et privés africains. Soutenue par de prestigieuses institutions telles que l’Université de Chicago et le géant Américain Discover Financial Services, la fintech fondée par Boum III Jr et Anthony Miclet permettra aux utilisateurs de gérer leurs actifs, d’accéder à des conseils personnalisés tout en bénéficiant d’une plateforme d’information unique.

Disponible sur l’App Store et Google Play Store, cette application inclusive et à vocation sociale est accessible gratuitement. Il est également possible pour les investisseurs à la recherche d’un service plus complet de souscrire à un abonnement premium à un prix abordable.

« Je suis particulièrement heureux de voir notre projet se concrétiser. Avec Daba, nous souhaitons contribuer à changer le narratif sur l’Afrique. Nous sommes convaincus que cette fintech est capable de changer pour toujours l’investissement sur le Continent et d’y créer une dynamique vertueuse. » a déclaré Boum II Jr, fondateur de Daba.

“Nous avons simplifié le processus d’investissement dans les startups et compagnies cotées en le rendant à la fois accessible et compréhensible. Cela pourrait permettre de pallier les obstacles à l’accès à la classe d’actifs de capital-risque africain ” – ajoute Anthony Miclet, co-fondateur et chef de produit de Daba.

Communiqué de presse