Dégroupage : Inwi réclame 5,5 milliards de dirhams en dommages-intérêts à Maroc Telecom

(CIO Mag) – L’opérateur téléphonique marocain Inwi a engagé des poursuites judiciaires devant le tribunal de commerce contre Maroc Telecom. Selon le communiqué de l’opérateur Inwi, « cette offensive judiciaire confirmée par le management de Inwi s’inscrit dans une lutte qui dure depuis 2015 avec Maroc Telecom au sujet du dégroupage de l’infrastructure Télécom, notamment celle liée à l’ADSL où l’opérateur historique continue de détenir 99,98% de parts de marché ».

Début 2016, Inwi avait adressé une mise en demeure sur la question. Au cours la même année, l’avertissement adressé par l’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) à Maroc Telecom  n’a pas empêché celui-ci de publier des offres de dégroupage pour les deux opérateurs concurrents, Inwi et Méditel (devenu Orange).

Lire aussi” Méditel pressé de voir démarrer le dégroupage au Maroc

Le dégroupage consiste à ouvrir le réseau local ADSL à la concurrence, ce qui donnera la possibilité à Inwi et Orange Maroc d’accéder à cette boucle locale pour délivrer des services téléphonique via des supports d’accès dit “haut débit”.

La somme réclamée par  Inwi, (5,5 milliards de dirhams) vise à compenser les lenteurs concernant le dégroupage de l’ADSL qui reste une chasse gardée de Maroc Telecom. Laquelle n’a toujours pas réagi aux accusations d’Inwi.

Pour l’exercice 2017, les revenus fixe et Internet de Maroc Telecom se sont établis à 8,9 milliards de dirhams; des résultats financiers en hausse de 1,7% par rapport à l’exercice précédent. Les revenus Data fixe restent positifs avec une croissance de 8,8% entre le premier trimestre 2016 et le dernier trimestre 2017.

Youcef MAALLEMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *