Deloitte inaugure son nouveau centre de cybersécurité au Maroc

Situé au cœur de Casablanca, dans le nouveau quartier d’affaires « Casablanca Finance City », le Deloitte Morocco Cyber Center vise à accompagner le développement de la sécurité numérique et d’offrir des expertises innovantes et stratégiques aux clients du Maroc, d’Afrique et du monde.

(Cio Mag) – Deloitte France et Afrique Francophone a inauguré, ce mercredi 22 février 2022 à Casablanca, le Deloitte Morocco Cyber Center (DMCC). Doté d’une superficie de 2.000 m², le DMCC est le sixième centre d’expertise en cybersécurité du réseau mondial Deloitte. Il complète le dispositif international de Deloitte en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Australie. Ainsi, Deloitte souhaite marquer son ancrage au Maroc et renforcer sa contribution en matière de sécurité numérique en Afrique.

Comme nous l’annoncions sur Cio Mag en mai 2022, ce nouveau centre d’expertise vient répondre “à la demande croissante du marché de la cybersécurité, et apporte une forte valeur ajoutée en matière de veille, de diagnostic, de conseil et d’accompagnement dans le déploiement de stratégies et solutions en cybersécurité”, précise Deloitte dans un communiqué.

Renforcer la sécurité numérique au Maroc et en Afrique

Actuellement, le DMCC compte une centaine d’ingénieurs marocains et issus d’autres pays africains, dont 50% de femmes. L’objectif de Deloitte est de porter le nombre d’experts à 450 à l’horizon 2025. La nouvelle structure est interconnectée avec les autres centres Deloitte à l’international (Canada, États-Unis, Espagne, Inde, Malaisie). Selon Deloitte, elle sera en mesure de proposer “des services gérés à distance dans le monde entier ainsi que des prestations d’expertise rare, mais indispensable au bon fonctionnement des entreprises.” 

Gianmarco Monsellato, président de Deloitte France et Afrique Francophone, a détaillé l’utilité de ce nouveau centre : “Notre volonté, à travers ce nouvel investissement, est de contribuer au développement de la sécurité numérique dans les activités économiques et institutionnelles au Maroc, en Afrique et dans le monde avec la création d’un écosystème local, régional et mondial à même d’appréhender la menace cyber et de s’en protéger.”

Pour sa part, Imade Elbaraka, président de Deloitte Morocco Cyber Center, a motivé le choix du Maroc pour abriter cette nouvelle infrastructure. “La qualité de la formation des ingénieurs marocains, la disponibilité de profils hautement qualifiés et polyglottes et le cadre réglementaire favorable sont les principaux critères qui ont déterminé Deloitte à choisir le Maroc pour implanter le DMCC”, a-t-il affirmé.