DISCOP Abidjan 2017 : le numérique peut-il accélérer le développement de l’industrie audiovisuelle ?

0
1028
Visite des stands par l'ex ministre de la Communication, Affoussiata Bamba Lamine, à l'ouverture de la 1ère édition du Discop Abidjan, le 2 juin 2015 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

(CIO Mag) – Placée sous le parrainage du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, la 3e édition du DISCOP Abidjan qui se tient du 30 mai au 1er juin 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, avec pour pays invité le Canada, a décidé de mener la réflexion sur la capacité du numérique à booster le développement de l’industrie audiovisuelle sur la partie francophone du continent au sud du Sahara. Ainsi, les discussions qui auront lieu au cours de cette importante multiplateforme ouest-africaine de l’industrie de la production et de la distribution audiovisuelles s’articuleront autour du thème « le développement de l’industrie audiovisuelle en Afrique subsaharienne peut-il être accéléré par le numérique ? »

D’après le communiqué qui a sanctionné le conseil des ministres du 24 mai dernier, le marché DISCOP Abidjan 2017 accueillera plus de 700 entreprises et plus de 1500 délégués venant de soixante-dix (70) pays. La deuxième édition avait vu déferler sur les bords de la Lagune Ebrié, 552 entreprises et 1122 délégués issus de 63 pays. La première édition s’est tenue du 2 au 4 juin 2015 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Rappelons que le Discop Abidjan 2017 est organisé par la société Basic Lead, avec l’appui du Ministère de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste (MICENUP). Selon le communiqué de presse du MICENUP, ce marché de l’Afrique francophone offrira, cette année, un cadre idoine pour asseoir les bases « de partenariats entre les Ministères en charge de la communication du Canada et de Côte d’Ivoire, d’une part, et d’autre part entre les opérateurs privés du secteur de la production et de la distribution audiovisuelles« .

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here