Données personnelles : Facebook condamné pour défaut de transparence

(CIO Mag) – Le plus populaire des réseaux sociaux au monde a été condamné mardi pour défaut de transparence dans l’exploitation des données personnelles de ses usagers. Le Tribunal de grande instance de Paris a invité la plateforme de Mark Zuckerberg à revoir ses conditions générales en les rendant moins opaques. Une décision rendue suite à une action en justice intentée par l’association de consommateurs dénommée l’UFC -Que Choisir.

A en croire le site de France Info qui en fait la révélation, Facebook dispose de 10 jours pour faire appel. Non seulement les services de Zuckerbeg sont amenés à revoir leurs conditions d’utilisations, mais ils pourraient verser 30 000 euros d’amende réclamés par les plaignants pour “préjudic moral ayant été occasionné à l’intérêt collectif des consommateurs”.

Elimane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *