e-Commerce : Glovo lève 150 millions d’euros pour soutenir sa croissance en Côte d´Ivoire et en Afrique

0
938
Lancement de Glovo à Abidjan (Côte d'Ivoire), le lundi 8 avril 2019.

(CIO Mag) – Glovo, l’application de livraison à la demande lancée en Côte d’Ivoire le 8 avril dernier, annonce une levée de fonds la plus importante jamais réalisée par l’entreprise, à savoir 150 millions d’euros levés par le fonds d’investissement Lakestar et Drake, propriétaire de la franchise mondiale Papa John’s. Le pool d’investisseurs comprend également les fonds d’investissement Idinvest Partners et Korelya Capital.

Cette levée de fonds va permettre à la startup espagnole de soutenir sa croissance, principalement à travers l’intégration de nouveaux commerçants et le renforcement de son équipe d’ingénieurs, avec l’objectif de faire de Glovo l’application numéro 1 du e-commerce en Côte d’Ivoire et dans l’ensemble des pays où le service est disponible.

Glovo ambitionne en effet d’embaucher 300 nouveaux développeurs et de s’appuyer sur ces experts pour offrir une expérience client toujours plus intelligente et innovante, en réduisant les temps d’attente et en pénétrant de nouveaux marchés, notamment en Afrique.

Après des lancements réussis au Maroc, au Kenya et en Côte d’Ivoire, Glovo va poursuivre son développement sur le continent africain en 2019 avec deux nouvelles installations au Ghana et Nigeria.

Depuis sa création en 2015, le spécialiste des livraisons a levé plus de 475 millions d’euros. Pour les responsables de l’entreprise, cette dernière levée de fonds de 150 millions d’euros démontre la confiance que Glovo suscite auprès des investisseurs. « C’est aussi le signe que notre modèle de croissance fonctionne et que nous progressons vers de nouvelles ambitions. Notre principale priorité est désormais d’investir dans nos collaborateurs. Nos équipes sont en effet la clé de notre succès, en Côte d’Ivoire comme ailleurs », déclare Tania Quintero, directeur général de Glovo en Côte d’Ivoire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here