Edem Agbemavor, le visionnaire togolais du web

0
1017

La relance de l’économie pour la période post-covid est la prochaine grande bataille que l’Afrique devra mener. Au Togo, comme ailleurs, les acteurs de la société civile se mobilisent. Edem Agbemavor, fondateur d’ITNTE.US, dont la solution est déjà très appréciée au pays des grandes échasses est déjà sur les starting-blocks.

(CIO Mag) – La recherche d’emplois est parfois un sacerdoce pour les jeunes diplômés en Afrique comme pour le reste du monde. Et la crise du COVID-19 n’arrange pas les choses. «A l’échelle du Togo, le bassin d’emplois n’est pas très large. En revanche, nous avons beaucoup d’organismes internationaux qui recherchent des profils qualifiés locaux», explique Edem Agbemavor – fondateur d’ITNTE.US. Créée depuis trois ans, la plate-forme diffuse entre 200 et 300 offres d’emplois. «Chaque jour, nous avons 10 visiteurs uniques.» Edem Agbemavor, double diplômé de l’Ecole Supérieur de Génie Informatique de Paris et d’ESGIS-Togo, a vu son idée prendre forme au fil des années. «J’ai travaillé dans le volontariat au Togo pour le ministère de l’économie et des finances. Mais rapidement, je me suis dit que l’impact de mon action ne pourrait être que plus grande en me lançant dans l’entrepreneuriat», explique Edem Agbemavor.

Un homme, une vision

S’il porte une vision globale pour la réussite de son projet, Edem Agbemavor n’en demeure pas moins pragmatique. «J’ai choisi d’entreprendre dans l’espoir de mieux gagner ma vie. Mais je sais que Lomé ne s’est pas construite en un jour. Alors, il nous faut d’abord répondre aux urgences pour permettre aux jeunes togolais de trouver un emploi adapté aux compétences», indique-t-il. Il faut dire que le chemin de l’innovation semble particulièrement porteur en cette période. «Après le COVID-19, il faudra relancer nos économies. Il nous fallait innover pendant la pandémie. Il faudra en faire autant pour soutenir nos structures économiques pour la période post-covid », explique-t-il.

ITNTE.US, un outil efficace pour Lomé contre le chômage ?

Si les initiatives ne manquent pas, c’est parce qu’elles pourraient être aussi très appréciées autant par les grands groupes que par les bailleurs internationaux. «Nous apprécions fortement les initiatives visant à créer de l’innovation concernant les plate-formes fonctionnant en offline et sur téléphone portable où les utilisateurs peuvent remplir un simple formulaire en quelques clics pour répondre à une offre d’emploi ou autres types d’inscriptions», répondent Akinwumi Adesina et Cina Lawson, respectivement président de la Banque africaine de développement (BAD) et ministre du Numérique de la République du Togo. Il faut dire que Cina Lawson a pris l’habitude de promouvoir l’innovation au Togo : «Au sein de mon ministère, nous promouvons les talents togolais et nous confions régulièrement des missions à nos acteurs locaux.» Sur le front de l’emploi, Lomé a peut-être trouvé un partenaire idéal dans sa bataille.

Casbi Rudy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here