En Angleterre, des camps pour rééduquer des hackers repentis

0
190

(CIO Mag) – C’est parce que la cybercriminalité constitue un véritable cancer au même titre que la drogue que les autorités anglaises ont décidé de mettre en place des camps pour aider à la reconversion des anciens hackers. A en croire la BBC reprise par le site phonandroid.com, la National Crime Agency vient d’organiser le premier camp de prévention/réhabilitation entièrement dédié à la cybercriminalité chez les jeunes adolescents. Et les sept personnes qui ont pris part à ce premier camp sont bien connues des forces de l’ordre pour des faits de cybercriminalité. Par ailleurs, on apprend que c’est par courriel et par la visite d’un officier de police qu’elles ont été invitées à prendre part à la rencontre qui s’est tenue ce week-end. Et parmi ces bandits reconvertis, on en retrouve plusieurs qui ont déjà hacké le réseau informatique de leur école.

Les forces de l’ordre ont eu l’idée de montrer à ces anciens cybercriminels comment utiliser leur intelligence à des fins plus justes. En clair, il s’agit de les amener à se mettre au service de la communauté et non la desservir. D’après le site phonandroid.com, plusieurs options de carrière leur ont été présentées. Selon les premiers retours, le séminaire aurait porté ses fruits. « Maintenant que je sais que la cybercriminalité existe, je sens que c’est quelque chose dans lequel, je pourrais vraiment m’épanouir. C’est le même job et la même excitation, mais bon, c’est légal et en plus, vous êtes pays pour cela. C’est tout bénéfique », a réagi un des adolescents conviés. A la clé, on pourrait s’attendre à ce que la National Crime Agency reproduise l’initiative sur l’ensemble du territoire anglais. L’objectif est de guider les cybercriminels en herbe et de réorienter leurs actions à des fins plus justes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here