Les 1ères rencontres nationales du numérique ouvertes au Togo

0
179
La Ministre du Commerce, Balouki Legzim sur le stand de Imolab.

Les premières rencontres nationales du numérique et des objets connectés ont été officiellement lancées ce lundi 31 juillet 2017 à Lomé. Ces rencontres se tiennent au Centre togolais des expositions et foire de Lomé (CETEF), dans le cadre de la deuxième édition de la Foire made In Togo.

(CIO Mag) – Les rencontres nationales du numérique et des objets connectés ont été initiées pour promouvoir les solutions numériques et digitales développées au Togo. Conformément à l’esprit de la Foire Made In Togo – promouvoir la production togolaise et la consommation des produits locaux-, la vitrine offerte aux acteurs du numérique a donc pour but de leur permettre de se faire une visibilité et de s’affirmer dans la transformation numérique du Togo.

Pour cette première édition, plusieurs startups et solutions digitales sont présentes au CETEF, réunies dans un même espace. L’idée, selon le promoteur de l’événement, Olivier Adja, est « d’offrir un cadre d’expression aux idées et créativités des talents togolais dans le domaine du numérique et des objets connectés ».

Ces idées viennent de différents secteurs. Les acteurs travaillent sur des solutions innovantes dans le secteur de l’eau et assainissement, de la pharmacie, de l’immobilier ou de la promotion des entreprises. Des solutions numériques dont les mérites sont expliquées depuis vendredi aux visiteurs sur le site de la Foire made in Togo.

E-santé, e-mobilier, e-business, des solutions numériques présentées au public

Un détecteur d'eau potable présenté à la ministre du Commerce.
Un détecteur d’eau potable présenté à la ministre du Commerce.

Deuxième prix du concours Labfrancophone organisé en mai dernier à Lomé, la solution Maji est une solution qui propose un dispositif de détection de l’eau potable. Le projet ambitionne d’établir une cartographie des points d’eau potable au Togo. « C’est un dispositif pour détecter si l’eau est potable ou pas, localiser la source d’eau et envoyer des données via Internet et, ces données serviront à faire des cartes d’accès aux sources d’eau potable dans une région donnée », explique Jean du Christ Ali, coordonnateur de Maji technlologies.

La plateforme pharmaonlinetogo présentée à la ministre du Commerce.
La plateforme pharmaonlinetogo présentée à la ministre du Commerce.

Et s’il vous arrivait de consommer de l’eau souillée, pharmaonlinetogo est une application qu’il pourrait vous intéresser. Elle permet de se renseigner sur la disponibilité des médicaments dans les pharmacies. Même si la solution rencontre quelques difficultés d’implémentation, elle se positionne comme un partenaire viable des officines pharmaceutiques. Pour Eliram-Zavdiel Gbogbo, c’est une question de vie. Permettre aux patients de trouver à temps et au bon endroit les produits dont ils ont besoin pour se soigner permettra de sauver des vies au Togo, rassure l’ingénieur en système informatique et logiciel. « Les jeunes togolais doivent proposer des solutions pour sauver des vie et pour aller de l’avant », martèle-t-il, en espérant vanter au mieux sa solution et à terme, convaincre l’ordre national des pharmaciens à adhérer à son initiative.

Imolab, elle est une startup qui propose une plateforme web et une application mobile pour répondre aux besoins des populations en immobilier. Elle regroupe ainsi sur une même plateforme les services et biens disponibles dans ce secteur. La demande immobilière est en explosion au Togo. En y apportant une solution numérique, Imolab propose aux consommateurs une économie de temps et de coût. « Imolab est une plateforme pour faire de la mise en relation immobilière. On a pensé à créer un marché virtuel pour centraliser toutes les offres immobilières en un seul endroit pour permettre aux populations d’y avoir accès via les nouvelles technologies, les smartphones, Internet », précise Eli Adjeyi, coordonnateur d’Imolab. Ceux qui ont déjà été confrontés au problème de la recherche d’un immobilier à Lomé pourront certainement mieux évaluer la portée de cette solution qui permet de contourner les fameux ‘’démarcheurs’’ de la capitale. Imolab ambitionne de mettre en place dans un avenir proche des solutions de paiement en ligne pour exporter vers l’extérieur sa solution.

Emawom de son côté promeut les entreprises par du mapping. La solution permet aux sociétés et entreprises de s’inscrire sur sa plateforme de géolocalisation et de bénéficier d’une visibilité en un clic. C’est un annuaire géolocalisé qu’Emawom propose.

C’est une panoplie de solutions technologiques axées sur le numérique et les objets connectés que le CETEF met en avant durant cette deuxième édition de la Foire Made in Togo. Et pour accompagner ses jeunes porteurs de projets, des spécialistes du secteur et des financiers ont été invités à cette édition. Jusqu’au 11 août, à travers des conférences et des rencontres BtoB, ces jeunes auront l’occasion de se frotter aux décideurs qui pourraient les aider à développer leurs projets. Une manière pour le CETEF d’accompagner la construction de l’écosystème numérique du Togo.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here