Entrepreneuriat Jeunes : Microsoft et la Bad renforcent leur partenariat

  • Par CIO MAG
  • 26 septembre 2022
  • 0
  • 182 Vues

Afin d’apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain, Microsoft a décidé de renforcer son partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD).

(Cio mag) – Dans le sillage de l’initiative mise en place par la Bad d’une Banque d’investissement pour la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB), la Bad et Microsoft se rapprochent davantage. Selon le communiqué dont nous avons reçue copie, Microsoft collaborera avec la Banque  via son Africa Transformation Office (ATO), pour contribuer au développement d’écosystèmes d’entrepreneuriat destinés aux jeunes, mais aussi pour la création de nouveaux emplois et l’accompagnement de l’inclusion numérique en Afrique.

Pour le directeur général du cluster régional Microsoft Afrique, Wael Elkabbany,  il est possible de faire beaucoup pour favoriser l’entrepreneuriat des jeunes en collaborant avec la Banque africaine de développement, en favorisant une plus grande inclusion économique de ce segment clé de la population et, en fin de compte, en construisant une société plus prospère.  « Nous avons déjà connu un succès considérable en nous associant à des initiatives telles que le programme Coding for Employment, qui vise à doter des millions de jeunes Africains de compétences employables, créant ainsi des emplois à grande échelle », ajoute-t-il.

Dans une Afrique où la population est relativement jeune, la question de l’emploi relève d’une urgence.

Ce qui fait dire à Solomon Quaynor, Vice-Président de la Banque africaine de développement pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation, que le renforcement de ce partenariat « rentre dans le sillage de la mise en place de la Banque d’investissement en vue de promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB) en Afrique est un développement important dans notre parcours car il nous permet de mieux exploiter le dividende démographique de l’Afrique et de créer des millions de nouveaux emplois pour les jeunes Africains à l’horizon 2025. Cette initiative met l’accent sur l’esprit d’entreprise des jeunes, qui est indispensable pour atteindre des objectifs ambitieux dans le domaine de l’emploi ». 

Mamadou DIOP