Et Apple passa aux aveux

0
716

(CIO Mag) – La firme à la pomme n’a pas su tenir longtemps après la polémique et les actions judiciaires au sujet de ses batteries. Jeudi 28 décembre, Apple, pas du tout réputé pour présenter des excuses, l’a pourtant fait à travers un long message sur son site Internet où le groupe reconnait avoir commis des erreurs de communication une semaine après avoir admis brider les performances de ses batteries. « Nous n’avons jamais fait, et nous ne ferons jamais, quelque chose pour raccourcir intentionnellement la durée d’existence de nos batteries », explique Apple qui précise que son objectif est d’éviter que les smartphones équipées de batteries usées s’éteignent inopinément.

Lire aussi » L’application musicale Shazam, désormais une priorité d’Apple

Par ailleurs, faudrait-il se demander à quoi pourraient servir les excuses de la société. Déjà, son image de marque a été sérieusement entachée avec des utilisateurs très remontés qui pensent que le vieillissement des batteries est intentionnellement programmé dans le seul but de les pousser à acheter les derniers Iphone. « Le préjudice sur l’image de marque pour avoir ralenti secrètement les Iphone, quelle que soit la raison, va perdurer pendant une décennie », anticipe un développeur réputé d’applications mobiles, Marco Arment cité par lemonde.fr.

Lire aussi » Le lancement du HomePod d’Apple repoussé à début 2018

Pour calmer les ardeurs et faire « oublier » ce dangereux épisode, Apple annonce un cadeau de fin d’année pour ses clients. En clair, la firme à la pomme va baisser les coûts de remplacement de sa batterie de moitié. Le montant devrait donc passer de 66 à 25 euros à partir de janvier. Une diminution qui va s’estomper toutefois fin décembre 2018. On apprend également qu’Apple travaille actuellement à une meilleure information pour le consommateur sur l’état de sa batterie. Début 2018 déjà, on devrait voir les premiers résultats avec une mise à jour du fameux Iphone pour offrir aux utilisateurs des informations pour prévoir le remplacement de la batterie.

Lire aussi » iPhone 8 : le futur smartphone d’Apple sans bouton d’accueil

Des gages plus que bienvenus pour le groupe en tous les cas, puisque les statistiques actuelles ne sont pas pour le rassurer. Du tout. Il n’y a qu’à considérer son action. Jeudi, elle a perdu 2,63 % suite à la publication d’informations dans la presse taïwanaise faisant état d’anticipations de vente de l’Iphone X à 30 millions de téléphones au premier trimestre 2018 contre 50 millions lors de précédentes estimations du géant américain comme l’a rapporté La Croix sur son site Internet, ce vendredi. Donc, le mea culpa d’Apple est à tempérer d’autant plus que plusieurs actions judiciaires contre le groupe ont été maintenues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here