Facebook introduit la TVA au Kenya

L’entreprise américaine Facebook introduira des taxes à compter de ce 1er avril 2021 aux annonceurs du Kenya.

(Cio Mag) – « En raison de la mise en œuvre d’une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au Kenya, Facebook est tenu de facturer la TVA sur la vente d’annonces à des annonceurs qui ne font pas de publicité à des fins commerciales au Kenya », a-t-il expliqué le groupe dirigé par Mark Zuckerberg dans une communication.

A cet effet, une TVA de 16% sur les services publicitaires achetés après le 1er avril 2021 sera facturée à tous les annonceurs dont le pays commercial est le Kenya et qui n’ont pas confirmé qu’ils font de la publicité à des fins commerciales. Mais pas aux titulaires de comptes Facebook ne répondant pas à ces critères.

LireKenya : les influenceurs paieront la taxe sur les services numériques

« Étant donné que la TVA est ajoutée en plus des frais, vous n’atteindrez pas votre seuil de facturation plus rapidement, mais il se peut que vous soyez facturé plus que le montant de votre seuil de facturation. Si vous payez pour des publicités Facebook avec un mode de paiement manuel, la TVA est comptabilisée et appliquée au taux local applicable lorsque votre compte publicitaire est financé afin de déterminer le solde total disponible », a expliqué la société.

Dans ses paramètres de comptes publicitaires, la société dispose d’une clause pour les personnes concernées. Ceux qui confirmeront qu’ils font de la publicité à des fins commerciales, n’auront pas de TVA ajoutée à leur achat d’annonces Facebook.

 Aurore Bonny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *