Facebook : plus de 17 millions d’utilisateurs par mois en Afrique

0
826

(CIO Mag) – Sans aller jusqu’à dormir sur ses lauriers, Facebook peut se sentir tranquille. La plateforme enregistre désormais 170 millions d’utilisateurs qui se connectent chaque mois en Afrique, dont 94% à partir d’un appareil mobile. La bonne forme de l’entreprise de Mark Zuckerberg a démarré en 2015, année à laquelle le nombre de connectés sur tout le continent a augmenté de 42% passant à 170 millions. « Depuis que Facebook a établi une présence directe en Afrique sub-saharienne en 2015, elle s’est renforcée de jour en jour », explique le directeur régional pour la région Afrique. Nunu Nntshingila d’ajouter que « Nous avons eu le plaisir de travailler en étroite collaboration avec des chefs d’entreprise des partenaires, des développeurs, des petites entreprises à mesure que ces derniers utilisaient Facebook comme plateforme de croissance. Nous avons le privilège de nous inspirer du continent et de jouer un rôle déterminant en aidant les individus et les organisations à se connecter au monde ».

Facebook vient d’inaugurer ses nouveaux bureaux à Johannesburg, en Afrique du Sud. De nouveaux locaux qui selon le communiqué, devraient permettre une plus grande stimulation de l’innovation par le biais de ses partenaires et d’offrir un foyer africain à la culture Facebook. On annonce que ces nouveaux bureaux vont continuer d’appuyer les annonceurs Facebook, les développeurs d’application et les autres partenaires-clé établis en Afrique. Cette promesse arrive au moment où le réseau social lance de nouveaux outils pour barrer la route à la diffusion de photos intimes volées. Comme l’explique le site du journal Le Monde, l’opération consiste en ceci : Toutes les photos identifiées comme telles seront automatiquement bloquées après une première modération. Instagram et Messenger se sont aussi engagés dans le combat et les outils qui seront employées à cette fin sont disponibles depuis le 05 avril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here