Forum Francophonie Dakar 2018 : le numérique pour lutter contre le sous-développement

0
517

(CIO Mag) – La première édition du Forum Francophonie de Dakar a pris fin samedi dans la capitale sénégalaise. Organisé par le ministère sénégalais de l’intégration africaine, du NEPAD et de la francophonie, le rendez-vous a été axé sur le thème « La francophonie comme facteur d’intégration par l’innovation numérique : enjeux et perspectives ». C’est d’ailleurs l’un des principaux points sur lesquels ont porté les recommandations à l’issue des travaux. « Le numérique est accélérateur, et de l’intégration et de la solidarité et de la complémentarité francophones »d’après le président du comité scientifique.

Le numérique pour sortir du sous-développement

Le professeur Mbaye Thiam estime que « c’est un outil qui peut permettre aux peuples et aux organisations francophones de construire ensemble leur solidarité. Aussi, « les infrastructures, les équipements et les technologies de l’information et de la communication peuvent être mutualisés pour nous faire faire, non pas des raccourcis comme disent les personnes, mais des avancées majeures dans la lutte contre le sous-développement », explique Monsieur Thiam. A l’en croire, « la Francophonie sera solidarité quand les pays développés de la Francophonie aideront les pays sous-développés à les atteindre dans (…) l’émergence.

Une attitude positive dans un monde mondialisé

L’éthique et la responsabilité ont aussi été au rendez-vous dans un monde de plus en plus interconnecté. Pour Mbaye Thiam, « la mondialisation se construira, non pas dans la concurrence, mais dans la convergence qui peut être prise en charge, au-delà des volontés politiques, par les TIC, dont le numérique ». C’est le sens qu’il donne aux  » cinq ateliers sur l’information et les médias, l’éducation et la formation, la santé et l’économie numérique qui ont prouvé largement qu’on pouvait, à partir d’un outil performant, construire des solidarités convergentes et solidaires ».

« Il y aura désormais les Rencontres Francophones de Dakar »

Au nombre des fortes recommandations, la pérennisation de ce que les participants ont appelé « les Rencontres Francophones de Dakar ». A côté des acteurs institutionnels issus du monde francophones, des rendez-vous d’échanges vont avoir lieu entre les acteurs économiques, les experts numériques, les professionnels de la santé, de l’éducation etc. pour débattre sur les grandes questions qui agitent notre époque. « La périodicité va être discutée. Au sortir de ce forum et en rapport avec le comité scientifique et les partenaires, on va y réfléchir », rassure de son côté le secrétaire général du ministère sénégalais de l’intégration africaine, du NEPAD et de la francophonie.

Elimane, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here