Togo : le parlement acte la privatisation du Groupe TOGOCOM

(CIO Mag) – Au Togo, le parlement a autorisé la privatisation du groupe TOGOCOM. Initié par le gouvernement, la Holding issue de Togotelecom et Togocel va effectivement voir son capital s’ouvrir au secteur privé.L’Assemblée nationale togolaise vient de voter la loi autorisant cette privatisation. Selon le ministre de l’économie et des Finances, Sani Yaya, émissaire du gouvernement lors du vote, « l’ouverture du capital devrait permettre à TOGOCOM de se doter des moyens nécessaires à la réalisation de ses ambitions ». Pour le ministre Yaya, TOGOCOM peut aussi ainsi consolider sa capacité d’investissement et « bénéficier des dernières innovations en matière de TICpour développer de nouveaux segment de croissance ».

« Cette opération accélèrera le développement et les investissements dans le secteur des Télécommunications, offrant ainsi une meilleure qualité de service et des prix compétitifs, au bénéfice des populations et des entreprises, tout en soutenant la stratégie de développement du Pays », soutient le gouvernement qui a décidé de la création du groupe TOGOCOM en 2017.

Après l’adoption de la loi portant autorisation de la privatisation du groupe TOGOCOM, le gouvernement devra prendre des textes réglementaires pour l’application de la mesure. Pour avoir l’aval du parlement, le gouvernement a dû donner des garantis pour la préservation de l’emploi et l’intérêt du pays dans les négociations avec les potentiels repreneurs.

Souleyman Tobias, Lomé

Tobias carlos

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *